Accéder au contenu principal

Au Mali, l'ex-dictateur Moussa Traoré inhumé à Bamako après des obsèques nationales

L'ex-dictateur et président du Mali Moussa Traoré, à la tête du pays pendant 22 ans, a été inhumé le 18 septembre 2020 à Bamako.
L'ex-dictateur et président du Mali Moussa Traoré, à la tête du pays pendant 22 ans, a été inhumé le 18 septembre 2020 à Bamako. © Capture d'écran France 24
3 mn

L'ex-dictateur et président du Mali Moussa Traoré, à la tête du pays pendant 22 ans, a été inhumé vendredi à Bamako après des obsèques nationales en présence de membres de la junte au pouvoir et d'anciens responsables nationaux, mais boudées par les dirigeants étrangers.

Publicité

Les dirigeants étrangers n'auront pas fait le déplacement. Les obsèques nationales de l'ancien dictateur et président du Mali Moussa Traoré se sont déroulées vendredi 18 septembre en présence de membres de la junte au pouvoir et d'anciens responsables nationaux.

Dans la matinée, une fanfare mortuaire a marqué l'arrivée du corps dans un cercueil drapé aux couleurs du Mali dans un camp militaire de Bamako où se sont déroulées les obsèques, en présence de soldats en tenue d'apparat.

Moussa Traoré est décédé le 15 septembre à Bamako à l'âge de 83 ans, après avoir dirigé le Mali pendant 22 ans, à la suite d'un coup d'État qui avait renversé en 1968 le président Modibo Keïta, au pouvoir depuis 1960.

Son corps a été placé près de la tribune présidentielle, en présence du colonel Assimi Goïta, chef du Comité national de salut public (CNSP), l'organe mis en place par la junte actuellement au pouvoir.

Le colonel Goïta, aux côtés d'autres responsables de la junte, n'a pas pris la parole lors de la cérémonie, à laquelle ont assisté des centaines de personnes.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.