Rugby: la franchise sud-africaine des Southern Kings placée en liquidation

Johannesburg (AFP) –

Publicité

La franchise sud-africaine des Southern Kings a été placée en liquidation judiciaire en raison d'une dette cumulée de 55 millions de rands (2,84 millions d'euros), a annoncé samedi la Fédération sud-africaine (SARU).

Comme les Cheetahs, l'autre province sud-africaine engagée en Pro 14 depuis 2017, les Southern Kings n'ont pas pu reprendre la saison de l'ex-Ligue celtique en raison des contraintes sanitaires et logistiques imposées par la pandémie de Covid-19, qui a durement touché l'Afrique du Sud.

"Les actionnaires - la Fédération provinciale du Cap-Oriental (EPRU) et SA Rugby - ont pris cette décision face à un déficit cumulé de 55 millions de rands, et avec aucun revenu en vue pour le reste de l'année 2020", explique SA Rugby dans un communiqué.

"La dure réalité, c'est que les Kings sont insolvables, avec des dettes significatives et zéro actif et qu'il aurait été imprudent de continuer l'activité", a déclaré Andre Rademan, président du conseil d'administration.

"Poursuivre aurait nécéssité des prêts de l'EPRU et des prêts s'ajoutant aux 45 millions de rands (2,33 millions d'euros) que l'entreprise doit déjà à SA Rugby", a ajouté Rademan, qui n'a aucune visibilité pour 2021.

Mark Alexander, président de SA Rugby, a déclaré qu'il était temps de "réexaminer" un projet de rugby "adéquat et viable" pour le Cap-Oriental.

Fin juin, la SARU avait pris le contrôle des Southern Kings, confrontés à de grosses difficultés financières: pour la deuxième fois en cinq ans, l'instance avait ainsi sauvé la franchise de la faillite en récupérant 74% des actions du club après un défaut de paiement de son actionnaire majoritaire.

Arrêté en mars en raison de la pandémie, le Pro 14 a repris en août sous une forme resserrée, réduite à des rencontres transnationales pour limiter les déplacements frontaliers. Et sans les Southern Kings et les Cheetahs, qui n'ont été autorisés à reprendre l'entraînement que fin juillet.

Isolée par la pandémie, SA Rugby a annoncé vendredi la création d'une version nationale du Super Rugby, marchant ainsi dans les pas de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie. Sept franchises vont reprendre la compétition en octobre, après plus de six mois sans jouer.