TDF 2020

Tour de France : Tadej Pogacar remporte le contre-la-montre et le maillot jaune

Tadej Pogacar a remporté le chrono de la Planche des Belles Filles.
Tadej Pogacar a remporté le chrono de la Planche des Belles Filles. © Kenzo Tribouillard, AFP

Auteur d'un chrono extraordinaire, le jeune Slovène Tadej Pogacar a remporté samedi l'unique contre-la-montre du Tour de France 2020. Il récupère le maillot jaune au détriment de Primoz Roglic et devrait désormais triompher dimanche à Paris.

Publicité

Incroyable retournement de situation sur le Tour de France ! Le prodige slovène Tadej Pogacar a fait coup double samedi 19 septembre en s'adjugeant le contre-le-montre de la Planche des Belles Filles et en endossant le maillot jaune d'un Primoz Roglic en perdition. Sauf incident extraordinaire lors de la dernière étape, il devrait remporter dimanche la 107e édition de la Grande Boucle.

Pogacar a distancé de 1 min 56 sec Roglic, qui portait le maillot jaune depuis la sortie des Pyrénées (9e étape), dans ce "chrono" long de 36,2 kilomètres. Pareil renversement de situation ne s'était pas produit dans le Tour depuis la mémorable édition de 1989, quand l'Américain Greg LeMond avait dépossédé Laurent Fignon du maillot jaune le dernier jour dans le contre-la-montre se terminant sur les Champs-Élysées.

Roglic, 30 ans, s'est situé constamment en retard sur Pogacar. De 13 secondes au premier pointage intermédiaire (km 14,5), l'écart a augmenté à 36 secondes au pied de la montée finale. Au classement de l'étape, Pogacar a repoussé le deuxième, le Néerlandais Tom Dumoulin, à 1 min 21 sec.

Au niveau du classement général, le jeune Slovène (21 ans) de l'équipe UAE Emirates compte désormais près d'une minute d'avance sur son compatriote avant la dernière étape, en principe sans conséquence sur le classement général.

S'il gagnait le Tour, Pogacar, qui fêtera son 22e anniversaire lundi, serait le plus jeune vainqueur de l'après-guerre. Il sera aussi le premier coureur à rapporter le maillot jaune, le maillot blanc et le maillot à pois à Paris.

"Je suis en plein rêve, je ne sais pas quoi dire. On rêvait de ça depuis le début et on a réussi. C'est incroyable. Mon rêve était juste de participer au Tour de France et aujourd'hui je l'ai gagné lors de la dernière étape (sic)", a expliqué le vainqueur ému à l'arrivée. "On a fait une reconnaissance et je connaissais chaque virage, chaque endroit où accélérer. Je n'entendais mon directeur à la radio que sur la première partie. Ensuite, je n'entendais plus rien dans la montée avec le bruit de la foule. Mais je connais bien la montée alors je suis allé à fond jusqu'au bout."

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine