Accéder au contenu principal

C3: fin de l'aventure européenne pour Reims

Reims a été défait aux tirs au but (0-0, 4-1 aux tab) dès le 3e tour de qualification de la Ligue Europa sur la pelouse de Fehervar, en Hongrie, le 24 septembre 2020
Reims a été défait aux tirs au but (0-0, 4-1 aux tab) dès le 3e tour de qualification de la Ligue Europa sur la pelouse de Fehervar, en Hongrie, le 24 septembre 2020 FRANCOIS NASCIMBENI AFP/Archives
4 mn
Publicité

Székesfehérvár (Hongrie) (AFP)

Deux petits tours et puis s'en va: l'aventure européenne de Reims s'est arrêtée dès le 3e tour de qualification après une défaite aux tirs au but (0-0, 4-1 aux tab) jeudi sur la pelouse des Hongrois de Fehervar.

Une semaine après leur victoire laborieuse sur la pelouse du Servette de Genève (1-0), où il retrouvait la scène européenne après 57 ans d'absence, le club champenois a chuté assez logiquement chez un adversaire pourtant à sa portée.

A la peine en championnat, où ils pointent à l'avant-dernière place avec seulement un point en quatre rencontres, les hommes de David Guion ont encore rendu une copie médiocre et n'ont pas réussi à se rassurer.

Le retour de l'inamovible défenseur central et capitaine Yunis Abdelhamid, qui avait été contaminé par le Covid-19 et n'avait pas pu jouer en Suisse, a certes offert plus de stabilité à l'arrière-garde rémoise, mais comme depuis le début de la saison, l'animation offensive champenoise a été défaillante voire quasiment inexistante.

Fehervar, vice-champion de Hongrie la saison dernière, a été bien plus inspiré que Reims, à l'image des deux Français Lyes Houri et Loïc Négo, formés respectivement à Valenciennes et Nantes.

Ainsi, l'ancien Valenciennois, esseulé dans la surface, a enchaîné un contrôle de la poitrine et une frappe puissante qui s'est envolée au-dessus du but champenois (23e). Puis le gardien Predrag Rajkovic a bloqué un tir flottant de Boban Nikolov (26e).

Sur coup franc, Houri a causé une nouvelle frayeur aux Rémois mais sa tentative a échoué au pied du poteau droit (30e).

Les Champenois, eux, ont manqué de verticalité et de précision dans les trente derniers mètres pour vraiment inquiéter Fehervar.

La première occasion a été l'oeuvre d'Arber Zeneli: après un superbe slalom dans la surface adverse, l'international kosovar a décoché un tir qui a été dévié en corner (19e). Puis un centre rasant de Thomas Foket a été dégagé de justesse par la défense magyare (40e).

- Déchet technique -

La seconde période, marquée par beaucoup de déchet technique de part et d'autre, a été encore plus fermée, pour ne pas dire ennuyeuse, que la première.

Il a fallu attendre les dernières minutes pour voir quelques situations, avec un joli service dans la surface d'Houri pour Ivan Petryak, mais Rajkovic a encore été vigilant (86e), tout comme sur un nouveau coup franc de l'ancien Valenciennois (90e).

Côté rémois, après un beau débordement, Anastasios Donis a centré pour Kaj Sierhuis, dont la reprise a été captée par Adam Kovaksic (87e).

Lors de la prolongation, Reims a pris le dessus physiquement sur son adversaire, sans toutefois parvenir à trouver la faille, malgré une belle frappe d'El Bilal Touré repoussée par le portier hongrois (105e).

Les Rémois ont même terminé la rencontre à dix après l'exclusion de Thomas Foket pour un second avertissement (115e)...

Finalement, Reims a craqué lors des tirs au but, avec deux tentatives manquées par Boulaye Dia et Abdelhamid. Rajkovic, pourtant spécialiste des penalties avec 5 arrêts sur 6 en L1, n'a pas réussi à repousser un seul tir et les Hongrois ont remporté la séance 4 à 1.

Les Rémois vont devoir vite réagir en Ligue 1 mais auront fort à faire puisqu'ils affronteront le Paris SG dimanche et Rennes la semaine prochaine.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.