Accéder au contenu principal

Ligue 1: à Saint-Etienne, Fofana au centre des convoitises

4 mn
Publicité

Saint-Étienne (AFP)

A 19 ans, le jeune défenseur central de Saint-Etienne, Wesley Fofana est déjà au centre de toutes les attentions et le football anglais lui fait les yeux doux, mais l'ASSE semble décidée à conserver son joyau, au moins pour cette saison.

En raison d'un genou douloureux, le joueur qui n'a déjà pas participé au résultat nul obtenu à Nantes dimanche (2-2), demeure incertain pour affronter Rennes, samedi au stade Geoffroy-Guichard (17H00) .

Ce jeune joueur n'est même pas international Espoirs, mais les offres sont déjà vertigineuses: Leicester ne cesse de faire monter les enchères, aujourd'hui à hauteur de 32 millions d'euros, et West Ham se serait aussi engagé dans la course pour 25 M EUR et 11 M EUR de bonus (33 millions de livres).

Mais l'ASSE assure ne pas être vendeuse pour préserver le projet sportif cher à son manager général Claude Puel, en poste depuis le 4 octobre dernier, qui vise à promouvoir les jeunes.

- Sirènes -

Il y a deux ans, les Verts avaient cédé William Saliba (19 ans à l'époque) à Arsenal pour 25 M EUR et 5 M EUR de bonus avant de se le faire prêter la saison dernière, mais ce type d'arrangement ne semble pas envisageable avec Leicester.

"Quand on vend Saliba pour combler un déficit, c'est vraiment dommage", avait déploré Puel en janvier. "Si on doit céder nos jeunes à la fin d'une saison, c'est impossible de progresser et de franchir des paliers", avait-il aussi prévenu.

Pour l'heure, ce dernier oppose un veto aux sirènes venues de l'extérieur au grand dam de Fofana lui-même, d'accord avec la proposition contractuelle de Leicester pour cinq ans.

Le joueur s'était ouvert au quotidien L'Equipe, début septembre, pour évoquer des propositions très supérieures à ce qu'il perçoit à Saint-Etienne avec un salaire mensuel hors primes de 75.000 euros et son envie de jouer en Angleterre.

"Wesley Fofana fait partie du projet sportif", martèle pourtant le technicien stéphanois, de nouveau interpellé jeudi en conférence de presse sur ce sujet qui restera sensible au moins jusqu'au 5 octobre, date de la fin du mercato.

- D'autres joueurs à faire partir -

"Je ne veux pas faire quelque chose de particulier pour un joueur. On devait s'y attendre car nous débutions les premiers le championnat (en août en France, en septembre dans les autres grands championnats, NDLR). Ça s'excite. On était exposé alors que le mercato se termine le 5 octobre. On peut concevoir que ce sont toujours des moments particuliers à gérer pour un club, un entraîneur ou une direction", a déclaré Puel, évasif.

"Mais d'un autre côté, il nous faut réduire la masse salariale. Nous verrons si c'est possible ou non", a-t-il rappelé, une manière de détourner les regards vers des joueurs qui perçoivent de grosses rémunérations et dont le club cherche à se défaire.

Le milieu Ryad Boudebouz, l'attaquant Wahbi Khazri et le gardien Stéphane Ruffier sont toujours dans l'effectif, sans jouer, alors que Yann M'Vila et Loïs Diony sont partis, libres, à l'Olympiakos, Le Pirée et Angers.

Le recrutement de l'ASSE reste suspendu au départ des indésirables ou de la capacité à résister sur le dossier Fofana, si les enchères continuent de monter.

Les deux actionnaires, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, seront-ils alors toujours derrière Claude Puel, membre du directoire à qui ils ont confié le secteur sportif en tant que "manager général" à l'anglaise?

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.