L1: Nice mal payé à Bordeaux

Bordeaux (AFP) –

Publicité

Bordeaux et Nice se sont quittés sur un nul vierge dimanche (0-0), une habitude pour les Girondins, une première pour les Aiglons mal récompensés avec trois montants touchés à l'occasion de la 5e journée de Ligue 1.

Il était question de séries au Matmut Atlantique. Le Gym voulait préserver sa décennie d'invincibilité en Gironde. Il y est parvenu sans trop trembler face aux difficultés des Bordelais à s'approcher du but adverse.

Les hommes de Jean-Louis Gasset voulaient casser la spirale de matches sans victoires à domicile. C'est raté et cette génération entre par la petite porte dans l'histoire du club au scapulaire en enchaînant un huitième match sans succès, sa pire série en 73 ans de professionnalisme.

Pour les Girondins, les réceptions se suivent et se ressemblent. Après Nantes et Lyon, l'attaque bordelaise continue d'afficher un zéro pointé. Feraient-ils un complexe ?

- Nice dominateur -

Manque de talent, maladresses... Les optimistes verront toutefois un léger mieux en terme de tirs cadrés, pour la plupart lointains, de Nicolas De Préville (10e) et Toma Basic (26e, 54e) qui ont fait briller Walter Benitez, mais ça reste insuffisant pour envisager une remontée au classement.

Car à l'export, en atteste leur dernier revers à Lens (1-2), ils n'affichent pas tellement de garanties. Les huit jours de mercato restant devront être réussis pour ne pas vivre de grandes désillusions dans quelques mois.

Les Niçois, dominateurs dans la possession et les intentions, ont eu davantage de situations, beaucoup plus franches, avec des montants touchés par Pierre Lees-Melou (30e), Rony Lopes (65e) et Amine Gouiri (89e). Sans parler de ce face à face Kasper Doberg - Benoît Costil remporté par le gardien girondin (72e).

Sans ambiance pour les stimuler, les acteurs ont tenté dans une fin de match échevelée de forcer la décision, avec leur sang neuf.

Juste avant la transversale de Gouiri, l'entrant Jimmy Briand pour son 600e match en carrière - il a reçu un souvenir du club avant le match - sur un service de Ui-Jo Hwang, a bien cru inscrire son 100e but en L1. Mais sa tentative de piquet s'est arrêtée sur la ligne de Benitez.