Accéder au contenu principal

La Bourse de Paris amplifie son rebond (+ 2,08%)

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ERIC PIERMONT AFP/Archives
3 mn
Publicité

Paris (AFP)

La Bourse de Paris continuait de progresser lundi, gagnant 2,08% à mi-séance et connaissant un rebond après une semaine marquée par les incertitudes sanitaires.

A 12H55 (10H55 GMT), l'indice CAC 40 montait de 98,58 points à 4.828,24 points. Toutes les valeurs évoluaient dans le vert.

Cette forte hausse était générale à travers l'Europe, Francfort gagnant 2,73% et Londres 1,54%.

Après des pertes importantes la semaine passée, en particulier -5% pour le CAC 40, les indices sont portés par la bonne tenue de Wall Street vendredi et par des indicateurs industriels positifs de Chine.

Les contrats à terme des marchés américains évoluaient largement en territoire positif avant l'ouverture de Wall Street.

Ce rebond solide renforce l'hypothèse selon laquelle la déprime des indices en septembre est davantage causée par des "prises de bénéfices après la période estivale", que "des craintes plus profondes d'une stagnation prolongée de l'économie", en raison de la hausse des contaminations de Covid-19, estime Neil Wilson, analyste de markets.com.

Mais les nuages ne se sont pas évaporés et les marchés européens évoluent toujours en dessous de leur niveau de l'été.

"Le rallye des actions de ce matin sera probablement de courte durée, car les investisseurs seront confrontés à plus d'incertitude et de volatilité en raison du programme chargé de cette semaine" prévient toutefois Pierre Veyret, analyste technique d'ActivTrades.

En effet, les interrogations demeurent, que ce soit sur les négociations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne sur le Brexit, ou encore l'élection présidentielle américaine. Cette dernière va entrer dans une nouvelle phase mardi, avec le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden.

Vendredi, le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis sera également très attendu.

SIEMENS INTRODUIT SA DIVISION ÉNERGIE EN BOURSE

Le conglomérat allemand Siemens s'est délesté lundi de sa division énergie, qu'il a introduit en Bourse à Francfort.

Les actions de Siemens Energy, qui réunit la construction de turbines, mais aussi le gaz, le pétrole, l'éolien et la transmission d'énergie, s'échangeaient autour de 22 euros en début de séance, valorisant le groupe à 16 milliards d'euros, légèrement en dessous des prévisions des analystes.

ARCELORMITTAL BONDIT APRES LA VENTE DE SES ACTIVITÉS AMÉRICAINES

Le géant de la sidérurgie ArcelorMittal a annoncé lundi qu'il allait céder ses activités américaines pour 1,4 milliard de dollars à Cleveland-Cliffs. Côté sur le CAC 40, le titre grimpait de 9,41% à 11,28 euros.

LES BANQUES REBONDISSENT

Les valeurs cycliques, les plus sensibles à la conjoncture et les plus en retrait la semaine dernière, profitaient le plus du rebond.

C'est le cas des banques, dont certaines avaient touché un point bas historique vendredi.

A Londres, HSBC gagnait 8,95% à 308,70 pence. En France, Crédit Agricole reprenait 4,60% à 7,49 euros, Société Générale 4,07% à 11,35 euros et BNP Paribas 3,52% à 31,31 euros.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.