Accéder au contenu principal

Inde, Etats-Unis, France: les peuples qui préfèrent les militaires aux scientifiques

En France, 38% des personnes interrogées dans une enquête de l'institut Pew accordent une grande confiance à l'armée, contre 31% pour les scientifiques.
En France, 38% des personnes interrogées dans une enquête de l'institut Pew accordent une grande confiance à l'armée, contre 31% pour les scientifiques. Thomas SAMSON AFP
3 mn
Publicité

Washington (AFP)

Dans une majorité de 20 pays, les habitants ont une perception plutôt positive des scientifiques et de l'armée, mais dans huit pays dont l'Inde, les Etats-Unis et la France, les gens font plus confiance aux militaires qu'aux scientifiques, selon une enquête de l'institut américain Pew publiée mardi.

L'institut a interrogé 32.000 personnes dans le monde sur leur perception des scientifiques, des militaires, mais aussi des journalistes ou de leurs gouvernements, ainsi que sur leurs sentiments à l'égard des vaccins, ou des pesticides.

Il en ressort que l'armée et la science sont largement plus appréciées que les autres institutions, mais l'Inde est à part, avec un record de 80% des personnes interrogées disant faire "très" confiance à l'armée pour "faire ce qui est bien", contre 59% pour les scientifiques.

Aux Etats-Unis, 56% accordent une grande confiance à l'armée, contre 38% pour les scientifiques.

En France, 38% font très confiance à l'armée, et 31% aux scientifiques.

A l'inverse, dans six autres pays européens (Espagne en tête), les scientifiques recueillent plus de confiance que les militaires.

Quant aux médias d'informations, la méfiance est parmi les plus importantes en France (seulement 5% des Français disent leur accorder une grande confiance), pire qu'aux Etats-Unis.

L'enquête mondiale de Pew s'est arrêtée au début de la pandémie de Covid-19, en mars 2020, mais elle confirme que le phénomène de politisation de la science observé pendant la crise a des racines plus anciennes.

En général, les électeurs de droite font moins confiance aux scientifiques que ceux de gauche.

L'écart partisan le plus important est observé aux Etats-Unis, où Donald Trump a contesté la réalité du changement climatique et créé une fronde des scientifiques pour ses contre-vérités sur le coronavirus: 20% des Américains de droite accordent une grande confiance aux scientifiques contre 62% de ceux de gauche; pour l'armée, les proportions sont inversées: 75% des personnes penchant à droite font confiance à l'armée, contre 35% à gauche.

Ces écarts sont importants également dans trois autres pays anglophones (Canada, Australie, Royaume-Uni). En France, en revanche, il n'y d'écart idéologique que dans la confiance dans l'armée.

C'est la première enquête mondiale sur la science réalisée par Pew, qui ne peut donc pas confirmer si la tendance de politisation s'est accentuée ces dernières années dans le monde... A l'exception des Etats-Unis, où l'institut pose des questions similaires depuis plusieurs années.

"Nous savons que les Américains sont une exception", dit à l'AFP Cary Funk, directrice de la recherche sur la science et la société. Depuis la pandémie, des sondages ont montré "une hausse de la confiance des démocrates envers les scientifiques, et une stagnation chez les républicains".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.