Patinage: entre gloire et déboires, Ciprès et James mettent fin à leur carrière

Paris (AFP) –

Publicité

Les patineurs Vanessa James et Morgan Ciprès, passés en quelques mois des sommets avec un titre européen en couples aux accusations d'envoi de photos obscènes à une mineure visant Ciprès, ont annoncé mardi la fin de leur carrière.

"Après une année sabbatique, pour des raisons personnelles et sportives, le couple a finalement décidé de raccrocher les patins", écrit la Fédération française des sports de glace (FFSG) qui a entériné la nouvelle dans un communiqué.

Ciprès (29 ans) et James (33 ans) n'ont plus patiné en compétition depuis la fin de l'hiver 2019.

Le duo souhaitait initialement souffler lors de la saison 2019/2020 pour prolonger sa carrière jusqu'en 2022. Puis Ciprès a été rattrapé en décembre dernier par des révélations dans la presse américaine, selon lesquelles il était visé par une enquête administrative aux Etats-Unis pour avoir envoyé des photos obscènes à une patineuse âgée de treize ans fin 2017.

Selon le quotidien américain USA Today, leurs entraîneurs John Zimmerman et Silvia Fontana, avec lesquels Ciprès et James collaboraient en Floride depuis 2016, font eux aussi l'objet d'une enquête pour avoir fait pression sur l'adolescente pour qu'elle garde le silence.

Passé devant la commission disciplinaire de la FFSG début juillet dans cette affaire, Ciprès a été relaxé, au motif notamment qu'il "n'a été porté (à sa) connaissance (...) ni plainte de la victime présumée ni élément de nature à établir l'existence d'une procédure pénale" et que "ne figure au dossier aucun élément objectif (photographies, messages, lettre ...) de nature à établir la preuve de l'infraction reprochée".

La FFSG avait indiqué dans la foulée qu'elle ne ferait pas appel de cette décision.

- "On a marqué l'histoire" -

Contacté par l'AFP, Morgan Ciprès n'a pas souhaité indiquer si sa retraite sportive était liée aux accusations qui le touchent.

"Je retiens du patinage une énorme expérience, une énorme satisfaction de notre réussite avec Vanessa (James). On a marqué l'histoire du patinage français, il faut savoir être fier de ce que l'on a accompli", a-t-il cependant expliqué.

Sur le terrain sportif, les deux patineurs, associés depuis 2010, ont en effet atteint les sommets de leur discipline lors de la saison 2018/2019, finalement leur ultime hiver, avec une victoire en finale du Grand Prix en décembre et le titre européen en couples le mois suivant, une première pour un duo tricolore depuis 1932.

Après avoir longtemps été abonnés aux places d'honneur, ils avaient décidé mi-2016 de partir s'entraîner sous la houlette de Zimmerman (médaillé de bronze mondial en couples en 2002) et Fontana en Floride.

Six mois plus tard, ils étaient montés sur leur premier podium international avec une médaille de bronze européenne à Ostrava (République tchèque) en janvier 2017 avant de décrocher l'année suivante le bronze aux Mondiaux-2018 post-olympiques à Milan (Italie).

Ensemble, ils ont participé deux fois aux Jeux olympiques (10es en 2014, 5es en 2018). Vanessa James avait déjà décroché une 14e place aux JO de Vancouver en 2010 avec Yannick Bonheur.

Depuis qu'ils avaient choisi de se ménager la saison dernière, James et Ciprès ne vivaient plus sur le même continent. Elle, restée en Amérique, a notamment participé à une émission de téléréalité canadienne mettant en scène patineurs et hockeyeurs fin 2019. Lui, de retour en Europe, occupait son temps en tant qu'entraîneur d'autres couples à Paris notamment.

Ils n'iront donc pas jusqu'en 2022, où ils espéraient briller aux JO d'hiver à Pékin et aux Mondiaux en France, à Montpellier.