Accéder au contenu principal

Meilleure joueuse UEFA: Pernille Harder, icône et buteuse à prix d'or

L'attaquante danoise de Wolfsburg, Pernille Harder (d), lors de la finale de la Ligue des champions face à Lyon, à San Sebastian, le 30 août 2020
L'attaquante danoise de Wolfsburg, Pernille Harder (d), lors de la finale de la Ligue des champions face à Lyon, à San Sebastian, le 30 août 2020 GABRIEL BOUYS POOL/AFP/Archives
4 mn
Publicité

Paris (AFP)

Moins connue que Marta, Ada Hegerberg ou Megan Rapinoe mais sacrée jeudi joueuse UEFA de l'année, la Danoise Pernille Harder est devenue cet été la joueuse la plus onéreuse du monde en quittant Wolfsburg pour Chelsea, où elle a retrouvé sa compagne Magdalena Eriksson.

Titrée jeudi face à Wendie Renard et Lucy Bronze, les autres finalistes, la petite attaquante (27 ans) a bien grandi depuis ses premiers ballons tapés à l'âge de 5 ans avec le Tulstrup-Faurholt IK, un club du centre du Danemark où elle se voyait déjà atteindre les sommets.

A tel point qu'elle est devenue, le 1er septembre, la joueuse la plus chère de la planète avec un transfert estimé à environ 270.000 euros selon la presse britannique.

"Quand on me voit aujourd'hui, on ne pense pas forcément à cette petite fille qui clamait haut et fort qu'elle voulait devenir la meilleure au monde. À l'époque, ce n'était un qu'un rêve. Un rêve énorme... Mais au fil des années, je n'ai cessé de progresser et j'ai commencé à me dire que tout ça n'était peut-être pas si absurde", déclarait-elle en juin dernier sur le site de la Fifa.

Harder, c'est l'histoire d'une gamine du Jutland central qui, à 16 ans, évoluait déjà en première division danoise avec Viborg, mais aussi sous le maillot de la sélection, dont elle est l'actuelle capitaine.

Sa carrière s'est accélérée sous les couleurs du Linköpings FC (2012-2017), club suédois où elle s'est faite une réputation de buteuse accomplie. C'est là, aussi, qu'elle a fait la connaissance d'Eriksson, avec laquelle elle est en couple depuis plusieurs années.

- Photo iconique -

Les deux joueuses, réunies depuis le 1er septembre à Chelsea, ont connu une brusque notoriété au Mondial-2019 en échangeant un baiser sur la pelouse du Parc des princes après un match de l'équipe de Suède, dont la défenseure des "Blues" est une cadre.

La photo, devenue iconique, a convaincu ces footballeuses discrètes de s'engager davantage dans le combat pour les jeunes personnes LGBT.

"C'était complètement inattendu", a ensuite raconté la Danoise dans un entretien à la Fifa. "Partout dans le monde, des gens nous laissaient des messages enthousiastes. La photo a suscité de nombreux débats, pratiquement sans aucune agressivité. C'était vraiment formidable."

Après Linköpings, où elle a inscrit 85 buts en 109 matches, Harder a pris son envol chez les "Louves" de Wolfsburg, la meilleure équipe d'Allemagne ces dernières années.

- "Dans une autre dimension" -

Si elle n'a pas remporté la Ligue des champions, malgré deux finales jouées en 2018 et 2020 contre Lyon, la deuxième du Ballon d'Or féminin 2018 s'est transformée en machine à buts sous les couleurs du club allemand, pour lequel elle a marqué pas moins de 103 buts en 113 matches!

La déception de la finale perdue fin août face aux Lyonnaises (3-1) a rapidement été atténuée par l'euphorie de son contrat signé pour trois ans avec Chelsea, d'un montant record.

"Je suis fière d'amener ma discipline dans une autre dimension", a commenté l'intéressée jeudi au moment de recevoir le trophée de la meilleure attaquante, en plus de celui de meilleure joueuse tout court.

Déjà sacrée meilleure joueuse par l'UEFA en 2018, Harder pourrait franchir une nouvelle étape dans sa carrière chez les ambitieuses Londoniennes, championnes d'Angleterre en titre et qui rêvent d'Europe.

"Elle a choisi les joueuses, le staff, l'environnement, la manière de jouer. Vous ne pouvez pas recevoir un plus beau compliment que celui-ci de la part d'une des meilleures joueuses du monde", s'est réjoui la manager des "Blues" Emma Hayes au moment de la signature. L'histoire d'amour ne fait que commencer.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.