Coronavirus: le point sur la pandémie

Paris (AFP) –

Publicité

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Trump "positif" -

Donald Trump a annoncé d'un tweet, dans la nuit de jeudi à vendredi, qu'il avait été testé positif au Covid-19, tout comme sa femme Melania.

"Nous allons entamer notre quarantaine et le processus de rétablissement immédiatement. Nous nous en sortirons ENSEMBLE!", a ajouté le président américain, âgé de 74 ans.

Quelques heures plus tôt, le locataire de la Maison Blanche avait confirmé que Hope Hicks, sa proche conseillère, avait été testée positive.

Son chef de la diplomatie, Mike Pompeo, a lui, déclaré vendredi avoir été testé négatif.

- Plus de 1.024.000 de morts -

La pandémie a fait au moins 1.024.093 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 11H00 GMT.

Plus de 34,3 millions de cas d'infection ont été diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de décès que de cas, avec 207.816 morts pour 7.279.065 cas. Suivent le Brésil (144.680 morts), l'Inde (99.773), le Mexique (78.078) et le Royaume-Uni (42.202).

- Le Liban confine -

Plus de cent villages et localités vont être confinés pendant une semaine à partir de dimanche au Liban, en proie à des records quotidiens de contaminations, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Les commerces, les institutions publiques et privées y seront fermés et les habitants devront rester chez eux sauf nécessité majeure et sortir le cas échéant munis d'un masque.

- Madrid se rebiffe -

La région de Madrid a annoncé qu'elle allait déposer un recours en justice contre un décret gouvernemental qui étend à toute la capitale les mesures déjà en vigueur depuis une semaine dans les zones de la région les plus touchées par le virus.

Les plus de 4,5 millions de personnes concernées par le décret contesté ne pourront sortir de leur commune que pour des raisons de première nécessité comme aller travailler, chez le médecin ou étudier, à partir de vendredi soir. Elles ne seront en revanche pas confinées chez elles.

- AstraZeneca reprend au Japon -

Les essais du candidat vaccin d'AstraZeneca ont repris au Japon mais pas encore aux Etats-Unis où le géant pharmaceutique dit collaborer avec l'autorité du médicament.

Le vaccin développé par le groupe britannique et l'université d'Oxford est l'un des projets occidentaux les plus avancés, testé sur des dizaines de milliers de volontaires dans le monde. Un incident grave survenu sur un participant aux essais, avait entraîné un bref arrêt des essais.

- Espagne: tourisme en berne -

L'Espagne, deuxième destination touristique mondiale, a vu le nombre de touristes étrangers s'effondrer de 76% en août sur un an, après un mois de juillet tout aussi désastreux (-75%), selon les données de l'Institut national de la statistique (INE).

Seuls 2,4 millions de touristes étrangers se sont rendus en Espagne en août, mois marqué par une accélération de l'apparition de nouveaux cas de Covid-19 dans un pays où le tourisme pèse 12% du PIB.

- Menace "écarlate" sur Paris -

Paris pourrait passer lundi en alerte maximale. La capitale française et sa proche banlieue pourraient se voir imposer de nouvelles restrictions si la progression de l'épidémie s'y confirme, a déclaré jeudi le ministre français de la Santé, Olivier Véran.

Un tel classement "supposera que les habitants de Paris et de la petite couronne réduisent temporairement leurs interactions sociales de manière drastique, en tout cas plus importante que ce qu'ils font déjà: plus de fêtes de famille, plus de soirées, fermeture totale des bars", a-t-il indiqué.

burs-kd/ber/mc