Hand: Nîmes se fait peur à Toulouse

Paris (AFP) –

Publicité

Solide en première période, mais fébrile en deuxième, Nîmes s'est imposé au bout du suspense à Toulouse 29-28 et a repris provisoirement la tête du Championnat de France de handball, vendredi lors de la deuxième journée

Victorieux en ouverture du promu Limoges, l'USAM, 3e du dernier exercice, s'est d'abord montré impressionnant lors du premier acte, porté par O'Brian Nyateu et Mohammad Sanad. Cinq points d'avance à la pause (15-10) et même jusqu'à sept en début de deuxième période.

Sous les yeux de l'ex-sélectionneur des Bleus et ancien joueur et entraîneur de Toulouse, Claude Onesta, le Fenix est lui apparu méconnaissable une semaine après son succès à Chambéry (28-24).

Mais en deuxième période, l'équipe de Philippe Gardent a offert un autre visage, profitant il est vrai des erreurs commises par les Nîmois pour égaliser à trois minutes de la fin (26-26).

Lors d'un final haletant, c'est finalement le bras ferme de Sanad, impérial sur penalties et auteur de neuf buts dans ce match, qui a permis aux Gardois de s'imposer 29-28.

Le Toulousains ont cru arracher l'égalisation sur un kung-fu d'Ayoub Abdi à l'ultime seconde mais le but a été refusé pour un appui en zone.

Dans les autres rencontres de la soirée, Chambéry a décroché son premier succès en allant s'imposer à Tremblay (27-24) en ayant quasiment fait tout le temps la course en tête.

Lors d'un autre match indécis, Saint-Raphaël est allé faire match nul 34-34 chez Ivry, qui laisse la dernière place du classement à Tremblay.

Le Paris SG, vainqueur de justesse d'Aix lors de la première journée (34-21) et battu deux fois en Ligue des champions par les Allemands de Flensburg (29-28) et les Bélarusses de Brest (32-31), reçoit Cesson-Rennes samedi (19h).

Nantes, également battu en coupe d'Europe par Barcelone à domicile (35-27), se déplace à Chartres dimanche en clôture de la journée.