CARTOONING FOR PEACE

L'actu en dessin : le débat chaotique entre Donald Trump et Joe Biden

Illustration du Suisse Herrmann pour Cartooning for Peace.
Illustration du Suisse Herrmann pour Cartooning for Peace. © Cartooning for peace, Herrmann

Donald Trump et Joe Biden ont échangé, lors de leur premier débat télévisé, un flot d'invectives et d'attaques personnelles. Une cacophonie regrettable qui pourrait toutefois se reproduire lors des prochains face-à-face entre les deux candidats à la Maison Blanche, ironisent les caricaturistes de Cartooning for Peace.

Publicité

Un premier face-à-face abrasif. À cinq semaines de la présidentielle américaine, le président sortant Donald Trump et le candidat démocrate Joe Biden se sont affrontés pour la première fois, mardi soir, lors d'un débat télévisé chaotique, rythmé par des insultes et des attaques personnelles. Pendant 90 minutes, les débats de fond ont été éclipsés, laissant place à une cacophonie déroutante.  

>> À lire aussi Premier débat entre Donald Trump et Joe Biden : une foire d'empoigne du début à la fin

Triste constat, nombre d'experts ont qualifié ce face-à-face de "pire débat de l'histoire américaine". Un sentiment partagé par de nombreux électeurs américains qui devront toutefois aller voter le 3 novembre pour élire leur prochain président.

Surtout, ce premier débat plus que musclé annonce la couleur des prochaines semaines de campagne, estiment les dessinateurs de Cartooning for Peace. Une question alors demeure : les échanges pourraient-ils s'avérer encore plus virulents lors du prochain face-à-face télévisé ? L'hypothèse n'est pas improbable, ironise dans son dessin le dessinateur suisse Gérald Hermann.

Pour l'heure, la commission chargée d'organiser les débats électoraux aux États-Unis a déjà annoncé la mise en place de mesures afin d'assurer "une discussion plus cadrée" entre les deux candidats.

Né en 1958, Gérald Herrmann a fait des études de lettres avant de s'initier au dessin de presse. ll a débuté sa carrière de dessinateur en 1987 au Courrier de Genève avant de rejoindre les rédactions de la Liberté de Fribourg, L''Hebdo et la Sonntagszeitung. Herrmann dessine actuellement pour la Tribune de Genève et est également l'auteur de cinq albums.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine