Accéder au contenu principal

Angleterre: Everton inarrêtable, Chelsea redémarre

Le milieu colombien d'Everton, James Rodriguez, auteur d'un doublé lors du match de Premier League face à Brighton, à Liverpool, le 3 octobre 2020
Le milieu colombien d'Everton, James Rodriguez, auteur d'un doublé lors du match de Premier League face à Brighton, à Liverpool, le 3 octobre 2020 Alex Livesey POOL/AFP
4 mn
Publicité

Londres (AFP)

Everton a poursuivi son sans faute en Premier League samedi en écrasant Brighton (4-2) lors de la 4e journée, alors que Chelsea a renoué avec le succès en battant Crystal Palace (4-0).

- On n'arrête plus Everton -

L'autre club de Liverpool a confirmé son début de saison canon avec un quatrième succès en quatre matches, un nouveau but de son goleador Dominic Calvert-Lewin et un doublé de James Rodriguez.

Avec 12 points, les Toffees prennent provisoirement la tête du championnat, et peuvent attendre sereinement le derby de la Mersey lors de la prochaine journée, contre le champion en titre Liverpool.

Produisant un football séduisant malgré des conditions météorologiques défavorables, les hommes de Carlo Ancelotti ont pris l'avantage à la fin du premier quart d'heure par Calvert-Lewin qui a fêté sa première convocation en sélection nationale, pour la trêve internationale à venir, par un but de la tête (1-0, 16e).

Il s'agit du 6e but en championnat de l'attaquant, qui avait signé un triplé en Coupe de la Ligue en milieu de semaine et devient le premier joueur d'Everton à marquer lors des 4 premières journées de Premier League.

Malgré une bourde de son gardien international Jordan Pickford, qui a permis aux Seagulls d'égaliser brièvement par Neal Maupay (1-1, 41e), Everton a vite repris les devants sur une tête de Yerry Mina après un coup-franc de James Rodiguez (2-1, 45+1) pour un but 100% colombien.

Rodriguez a inscrit un doublé en seconde période (3-1, 52e et 4-1, 70e), ce qui porte son bilan à 3 buts et 3 passes décisives en 5 rencontres officielles avec son nouveau club.

La réduction du score par Yves Bissouma dans le temps additionnel, d'une superbe volée de 20 mètres (45+1), ne doit rien à personne, mas elle ne change pas grand chose non plus.

- Chelsea accroche le bon wagon -

Après une défaite contre Liverpool et un nul miraculeux (3-3 après avoir été mené 3-0) contre West Bromwich Albion, Chelsea est reparti du bon pied en disposant de Crystal Palace (4-0).

Avec ces 3 points les Blues remontent provisoirement à la 4e place avec 7 unités.

Pour Crystal Palace, qui avait pris 6 points lors des 2 premières journées, c'est un rappel que l'ambition du club restera un maintien le plus tranquille possible mais pas de taquiner les gros.

La victoire a été longue à se dessiner, Frank Lampard insistant dans son intégration à marche forcée des nouveaux avec 5 recrues dans le onze de départ.

La production offensive s'en est ressentie, les automatismes entre Kai Havertz et Timo Werner, arrivés cet été et Tammy Abraham, titulaire dans l'axe, et Callum Hudson-Odoi, laissant à désirer.

Face à des adversaires venus sans grandes intentions offensives, Thiago Silva et Edouard Mendy ont passé un début d'après-midi des plus calmes et les Londoniens ont obtenu leur premier match sans encaisser de but de la saison.

En seconde période, Ben Chilwell, transfuge de Leicester, s'est distingué pour sa première titularisation en championnat en ouvrant le score après un ballon cafouillé (1-0, 50e) avant d'offrir d'un centre précis le deuxième but à la tête de Kurt Zouma (2-0, 66e).

Le milieu de terrain Jorginho a ensuite inscrit deux penalties en quatre minutes (3-0, 78e et 4-0, 82e).

Le deuxième a donné lieu à une bisbille entre le capitaine Cesar Azipilicueta et Tammy Abraham, qui s'était emparé du ballon avec la ferme intention de le tirer.

Au grand désespoir de l'international anglais, qui sait que les places seront chères en attaque et que chaque occasion de briller compte cette saison, mais l'Espagnol a redonné le ballon au tireur habituel qui a pris à deux reprises le gardien adverse à contre-pied sur sa gauche.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.