Accéder au contenu principal

Liège-Bastogne-Liège: victoire pour Roglic, cauchemar pour Alaphilippe

Le Slovène Primoz Roglic à l'arrivée de la 20e étape du Tour de France, un contre-la-montre entre Lure et La Planche des Belles Filles, le 19 septembre 2020
Le Slovène Primoz Roglic à l'arrivée de la 20e étape du Tour de France, un contre-la-montre entre Lure et La Planche des Belles Filles, le 19 septembre 2020 Christophe Ena POOL/AFP/Archives
2 mn
Publicité

Liège (Belgique) (AFP)

Cauchemar pour Julian Alaphilippe: Primoz Roglic a remporté Liège-Bastogne-Liège dimanche en devançant sur le fil le nouveau champion du monde qui a levé les bras trop tôt, avant d’être même déclassé en raison d’une "vague" dans l’explication finale.

Le Slovène a réglé au sprint un groupe de favoris qui s’est détaché dans la Roche-aux-Faucons, la dernière montée de la Doyenne. Le grand battu du Tour de France a soufflé la victoire à Julian Alaphilippe, pour sa première sortie avec le maillot arc-en-ciel, en jetant son vélo au dernier moment.

Julian Alaphilippe, coupable d’un écart dans les derniers hectomètres qui a forcé le Suisse Marc Hirschi à déchausser, a finalement été rétrogradé à la cinquième place par le jury des commissaires.

Hirschi, vainqueur de la Flèche Wallonne en milieu de semaine et médaillé de bronze au Mondial, troisième sur la ligne, est finalement second. Tadej Pogacar, victorieux du Tour de France il y a deux semaines, complète le podium.

Quelle consolation pour le grand battu du Tour de France! Primoz Roglic, plus bas que terre il y a deux semaines quand Tadej Pogacar l’a dépossédé du maillot jaune dans le contre-la-montre de la Grande boucle à la veille de l'arrivée, a cette fois le beau rôle. Le champion de Slovénie a signé un succès spectaculaire pour sa première participation à Liège-Bastogne-Liège.

Le N.1 mondial au classement UCI a basculé avec un quatuor cinq étoiles vers Liège après une attaque du nouveau champion du monde Julian Alaphilippe à 500 mètres du sommet de la Roche-aux-Faucons (1.300 mètres à 11%).

Le vainqueur du Tour de France Tadej Pogacar et le médaillé de bronze à Imola complétaient ce groupe "all star" qui s’est expliqué pour la victoire malgré le retour d’un autre Slovène, Matej Mohoric, quatrième après le déclassement d’Alaphilippe.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.