Accéder au contenu principal

Roland-Garros: Gaston "va repartir en Challenger" pour "revenir plus fort"

Hugo Gaston face à l'Autrichien Dominic Thiem au 4e tour de Roland-Garros, le 4 octobre 2020
Hugo Gaston face à l'Autrichien Dominic Thiem au 4e tour de Roland-Garros, le 4 octobre 2020 MARTIN BUREAU AFP
4 mn
Publicité

Paris (AFP)

"Après, je vais repartir en Challenger et reprendre l'entraînement pour essayer d'être encore plus fort": après son incroyable parcours à Roland Garros, Hugo Gaston, 239e mondial et bénéficiaire d'une invitation, garde les pieds sur terre.

Battu en cinq sets dimanche soir par le N.3 mondial, Dominic Thiem, 6-4, 6-4, 5-7, 3-6, 6-3 en huitièmes de finale, le jeune Français de tout juste 20 ans espère maintenant parvenir à se hisser "le plus rapidement possible" dans le Top 100 mondial pour "revenir encore plus fort" à Roland-Garros l'an prochain.

Q: Comment vous sentez-vous après ce match incroyable face à Dominic Thiem ?

R: "Je ressens forcément un peu de déception d'avoir perdu, mais aussi beaucoup de fierté. Je perds 6-3 au 5e set contre Dominic qui est un très grand joueur, je n'ai pas de regrets. Je sors de ce match la tête haute. Je suis très content de ce que j'ai fait. Le public m'a beaucoup aidé, m'a beaucoup poussé, je tiens à les remercier. Je suis très content de mon tournoi. Jouer contre des grands joueurs, ça fait forcément grandir, j'engrange de l'expérience. J'ai tout donné, et c'est aussi de ça dont je suis fier (...) Jouer contre des joueurs comme ça et voir qu'on a le niveau et qu'on tient pendant longtemps, ça donne envie de repartir s'entraîner pour être encore plus fort. Aujourd'hui je n'étais pas loin. Ca fait plaisir, j'ai fait une très très belle semaine. Je suis très content de mon niveau de jeu, de mon attitude. Il faut que je continue dans cette direction. J'espère avoir de bons résultats par la suite".

Q: Et justement la suite, comment est-ce que vous l'imaginez ?

R: "Déjà, pour le moment, je vais profiter et récupérer, savourer aussi même si j'ai perdu ce soir. Mais après forcément ça va être différent, avec mon entraîneur on va repartir sur les Challenger, c'est actuellement mon circuit. L'objectif c'est d'être dans les 100 premiers mondiaux le plus rapidement possible. J'espère que l'an prochain je reviendrai ici sans avoir besoin d'une invitation. Donc je vais repartir m'entraîner pour essayer d'être encore plus fort et pour gagner des matches."

Q: Vous avez reçu une ovation du public à la fin, est-ce que vous vous y attendiez ?

R: "Je ne m'y attendais pas forcément. Mais ça me fait très plaisir, ça fait chaud au coeur que le public m'encourage comme ça. Et avoir une ovation sur la fin, sur le court Central de Roland-Garros, pour moi c'est magnifique. C'est sûr que j'aurais aimé gagner mais ça fait toujours plaisir de sortir du terrain avec une ambiance comme ça, et je tiens à remercier vraiment toutes les personnes qui m'ont encouragé".

Q: On a l'impression qu'émotionnellement il n'y a pas grand chose qui vous perturbe. Comment gérez-vous vos émotions ?

R: "Forcément il y a des moments dans ma tête où ça bout. Mais voilà, pour être honnête, je me sentais vraiment bien mentalement dans le tournoi. Je me sentais vraiment prêt à faire de longs matches. A aucun moment, je me suis senti moins bon physiquement que l'adversaire et c'est aussi ça qui m'a fait être solide dans la tête. Après, forcément j'ai des émotions, mais j'essaie de ne pas les montrer, de rester concentré pour ne pas perturber mon jeu. Et pour ça je suis très content."

Q: Pendant ce match, vous avez tenté 55 amorties, avec 72% de réussite. Vous aimez vraiment beaucoup ce coup ?

R: "Depuis toujours j'aime le petit jeu, et les amorties ça fait partie de mon jeu. Des fois j'en fais peut-être un peu trop, ou pas au bon moment. J'ai apparemment gagné pas mal de points avec ça, forcément c'est bien. Je vais continuer, sans non plus en abuser. C'est un coup très important dans mon jeu, je vais l'utiliser à bon escient".

Propos recueillis en conférence de presse

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.