Mercato: le PSG flaire les bons coups, clôture animée à Lyon

Paris (AFP) –

Publicité

Le mercato se clôt lundi soir en France: à l'image de l'arrivée de l'Italien Moise Kean, Paris cherche des bonnes affaires sur fond de tensions en coulisses, tandis qu'à Lyon trois dossiers sont brûlants: Houssem Aouar compte rester, Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde sont partants.

La crise sanitaire et ses conséquences sur les finances des clubs de Ligue 1 se sont fait sentir, au long d'un été où les grosses transactions furent peu nombreuses.

"Tout le monde a perdu des millions. Personne n'achète, à part en Angleterre, qui est un monde à part", a constaté le directeur sportif parisien Leonardo, qui déplore un manque à gagner supérieur à 100 millions d'euros en raison de la crise liée au Covid-19.

La preuve, c'est à Manchester United qu'Edinson Cavani, son ancien buteur, devrait atterrir lundi, selon la presse britannique.

Le dirigeant a réussi le gros coup estival parmi les écuries hexagonales, en levant l'option d'achat de Mauro Icardi auprès de l'Inter Milan pour un montant renégocié à la baisse à moins de 60 M EUR selon la presse.

Pour le reste, l'arrivée en prêt d'Alessandro Florenzi (AS Rome) n'a pas satisfait l'entraîneur Thomas Tuchel, qui a dit jeudi attendre un renfort par ligne sous peine de revoir "à la baisse" les ambitions en Ligue des champions.

- Leonardo au premier plan -

La sortie du technicien allemand a donné lieu à un recadrage le lendemain par Leonardo, qui "n'a pas apprécié, comme le club" ces propos. Les dernières heures du mercato ont viré au duel entre les deux hommes, dans un contexte pesant.

Mais le dirigeant est en train de réussir un finish à mettre tout le monde d'accord. Le jeune attaquant italien Moise Kean (Everton) s'est engagé pour un an en prêt, a annoncé le club dans la soirée, alors qu'un autre international est en approche: le Portugais Danilo Pereira (FC Porto).

A l'inverse, Aouar ne viendra pas, a déjà assuré Leonardo. Le joueur prometteur de 22 ans a été l'une des attractions de l'été mais reste un joueur de l'OL, comme l'intéressé l'a confirmé dimanche, disant vouloir "encore apporter à cette équipe".

Pour Memphis Depay, évoqué au FC Barcelone, tout reste à faire: "Peut-être que demain Memphis part au Barça", a dit dimanche le directeur sportif Juninho, qui envisage par ailleurs l'arrivée du latéral Mattia De Sciglio (Juventus).

Bref, même si, au moment de l'arrivée mercredi du Brésilien Lucas Paqueta (AC Milan), le président lyonnais Jean-Michel Aulas avait répété qu'aucun départ n'aurait lieu après vendredi soir, certaines opérations restent à dénouer.

Quant à l'international Espoirs Jeff Reine-Adélaïde, mécontent de son temps de jeu, le dossier semble patiner, malgré l'intérêt du Hertha Berlin. Celui de Rennes semble moins pressant depuis que le président des Bretons Nicolas Holveck a dit sur Téléfoot jeudi: "Pour le milieu, je crois qu'on va rester avec l'équipe actuelle."

- Sarr vers le Bayern -

Les Rennais ont en effet bien animé l'été, en envoyant leur gardien Edouard Mendy à Chelsea pour un montant estimé de 24 M EUR, remplacé par le Dijonnais Alfred Gomis, tout en accueillant l'attaquant Serhou Guirassy et le défenseur Nayef Aguerd et en réussissant à conserver le prodige Eduardo Camavinga.

Actifs encore samedi, avec les arrivées en prêt des défenseurs Dalbert Henrique et Daniele Rugani, les Bretons espèrent signer le jeune ailier belge d'Anderlecht Jérémy Doku (18 ans), pour un transfert supérieur à 20 M EUR.

Marseille s'est renforcé à peu de frais en vue de la C1, avec le milieu Pape Gueye, les défenseurs Yuto Nagatomo et Leonardo Balerdi et le jeune attaquant Luis Henrique.

Et un joli coup s'esquisse: le défenseur Bouna Sarr est proche de rejoindre le Bayern Munich, contre un chèque de 10 M EUR pour son club, affirment L'Equipe, RMC et La Provence. Le jeune milieu offensif français Michaël Cuisance pourrait faire le chemin inverse en prêt. En outre, la chaîne Téléfoot a rapporté que l'arrière Kenny Lala (Strasbourg) pourrait remplacer Sarr à l'OM.

Alléchant, le mercato le fut à Nice, avec notamment Amine Gouiri et Morgan Schneiderlin, et à Lille, où l'attaquant Jonathan David offre de belles promesses. A Saint-Etienne, la vente record de Wesley Fofana à Leicester (environ 40 M EUR) a renfloué les caisses. Pour les autres, le temps presse !