Top 14: Toulon ne doit "pas penser" déjà à sa finale européenne, prévient Taofifenua

Toulon (AFP) –

Publicité

Le deuxième ligne toulonnais Romain Taofifenua martèle qu'il "ne faut pas penser" à la finale de Challenge européen du 16 octobre, même si "c'est compliqué", mais seulement au match de Top 14, dimanche contre Montpellier, dit-il lundi à l'AFP.

Q: Vous n'avez pas joué à Toulouse, comment vous sentez-vous ?

R: "Je vais bien. J'avais un petit +pète+ (trace de coup) au biceps et Patrice (Collazo, le manager du RCT) a préféré ne pas prendre de risques pour le match de dimanche (dernier)."

Q: Après vos trois mois de pause la saison dernière à cause d'une succession de commotions, dans quel état d’esprit êtes-vous cette saison ?

R: "Je me sens très bien. Je me sens frais. Les trois mois en dehors des terrains m'ont fait du bien. C'était après les trois mois de préparation Coupe du monde donc j'avais besoin de souffler même si j'étais très déçu et frustré de m'arrêter après la préparation. Derrière j'ai pu enchaîner les matches avec Toulon et retrouver l'équipe de France donc c'était un mal pour un bien. Aujourd'hui je n'ai plus d'appréhension vis-à-vis des commotions. C'était dur psychologiquement d'arrêter mais c'était nécessaire. Depuis le début de saison, nous tournons beaucoup en deuxième ligne. Il y a une grosse deuxième ligne à Toulon encore cette année (avec le champion du monde sud-africain Eben Etzebeth, le Samoan Brian Alainu'uese, les Français Thomas Jolmès et Swan Rebbadj, ndlr). Mais la concurrence se passe bien. Chacun, nous avons eu un temps de jeu égal donc je suis content."

Q: Comment parvenez-vous à faire abstraction de la finale de Challenge européen qui se déroulera dans dix jours (contre Bristol), pour préparer la réception de Montpellier samedi en championnat ?

R: "C'est compliqué de faire abstraction de la finale. Mais il ne faut pas y penser. Il faut se concentrer sur Montpellier qui va vouloir faire un coup ici. Ils ont déjà une défaite à domicile donc ils ont besoin de points. Et nous aussi, nous devons gommer les défaites à l'extérieur en gagnant à domicile donc c'est un match très important ce week-end. Cette rencontre va se jouer comme souvent, devant. Ils ont aussi un gros paquet d'avants. C'était notre force toute la saison dernière et même depuis le début de saison donc il va falloir répondre à un gros combat."

Propos recueillis par Tristan ARNAUD