Accéder au contenu principal

Covid-19 : 18 746 nouveaux cas en 24 heures en France, un nouveau record

Une femme travaillant à un centre de dépistage du Covid, à Nantes, le 6 octobre 2020.
Une femme travaillant à un centre de dépistage du Covid, à Nantes, le 6 octobre 2020. REUTERS - STEPHANE MAHE
6 mn

Le nombre de malades du Covid-19 détectés en France en 24 heures a atteint un nouveau record, mercredi, avec 18 746 personnes. Les cas en réanimation ont légèrement reculé pour la première fois depuis fin août

Publicité

Le virus ne cesse de progresser en France. Le nombre de cas positifs au Covid-19 détectés en 24 heures a atteint, mercredi 7 octobre, 18 746 personnes, un nouveau record depuis l'utilisation de tests à grande échelle. Quant aux malades hospitalisés en réanimation, leur nombre a légèrement reculé pour la première fois depuis fin août.

Le chiffre est de 1 406 patients actuellement en réanimation, soit 11 de moins que la veille, selon le bilan quotidien de l'agence sanitaire Santé publique France.

Au cours des dernières 24 heures, 143 nouveaux patients atteints de la forme la plus grave de la maladie ont dû être admis dans un service de réanimation.

Une capacité nationale en réanimation de 5 000 lits

Au pic de l'épidémie, début avril, plus de 7 000 malades étaient hospitalisés dans ces services, essentiellement ceux qui avaient besoin d'être placés sous respiration artificielle. Ce nombre a ensuite fortement chuté jusqu'à fin juillet, puis a évolué dans une fourchette comprise entre 350 et 400 patients jusqu'à fin août, avant de reprendre une augmentation constante. La capacité nationale actuelle est d'environ 5 000 de lits de réanimation.

Le nombre total de patients hospitalisés pour le Covid-19 continue lui d'augmenter, à 7 514 contre 7 377 mardi, dont 789 qui ont été admis dans les dernières 24 heures. En outre, 80 personnes sont mortes du Covid ces dernières 24 heures, portant le total de décès à l'hôpital ou en Ehpad depuis le début de l'épidémie à plus de 32 445.

Un record de contamination

Le chiffre des contaminations quotidiennes reflète les nouveaux résultats positifs enregistrés par les laboratoires dans la base de données gouvernementale Sidep au cours des dernières 24 heures, mais correspondent à des prélèvements qui ont pu être réalisés il y a plusieurs jours.

Le taux de positivité des tests (proportion des personnes positives sur l'ensemble des personnes testées) continue sa progression régulière, à 9,1 %, contre environ 4,5 % il y a un mois.

Face à la recrudescence de l'épidémie, de nouvelles mesures de restriction sont entrées en vigueur mardi à Paris et dans la petite couronne. Interrogé à ce sujet lors de son déplacement auprès des sinistrés des intempéries dans le sud-est de la France, le président Emmanuel Macron a déclaré mercredi qu'il fallait "plus de restrictions" là où le virus circule trop vite.

"Dans les endroits où ça circule trop vite, et en particulier où ça circule beaucoup chez les personnes âgées qui sont les plus vulnérables, et où l'on voit de plus en plus de lits occupés aux urgences, on doit aller vers plus de restrictions", a précisé Emmanuel Macron lors de son interview aux journaux de TF1 et France 2.

"La stratégie est aussi de responsabiliser nos concitoyens. Nous ne sommes pas et pour plusieurs mois, nous ne serons pas dans un temps normal. Donc, il faut continuer à strictement appliquer les règles, (...) à prendre soin de nous collectivement", et notamment des soignants.

Le ministre de la Santé Olivier Véran doit faire le point sur la situation jeudi à 18 h, avec l'éventuel basculement de nouvelles villes en "alerte maximale".

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.