Accéder au contenu principal

Nadal contient Sinner et rejoint Schwartzman en demi-finale de Roland-Garros

Rafael Nadal célèbre sa victoire face à Jannik Sinner, mardi 6 octobre en quart de finale de Roland-Garros.
Rafael Nadal célèbre sa victoire face à Jannik Sinner, mardi 6 octobre en quart de finale de Roland-Garros. © Gonzalo Fuentes, Reuters
4 mn

À l'issue du match le plus tardif de l'histoire de Roland-Garros, l'Espagnol Rafael Nadal s'est qualifié, dans la nuit de mardi à mercredi, pour les demi-finales du tournoi en battant l'Italien Jannik Sinner. Il rencontrera l'Argentin Diego Schwartzman, tombeur de Dominic Thiem.

Publicité

Rafael Nadal, en quête d'un treizième sacre historique à Roland-Garros, s'est qualifié pour les demi-finales en contenant les assauts du jeune Italien Jannik Sinner (75e) en trois sets 7-6 (7/4), 6-4, 6-1 dans la nuit de mardi 6 à mercredi 7 octobre.

Le match s'est conclu à 1 h 25 du matin, ce qui en fait le plus tardif de l'histoire du Grand Chelem parisien. Nadal affrontera l'Argentin Diego Schwartzman (14e), tombeur en cinq sets et plus de cinq heures du n°3 mondial Dominic Thiem, pour une place en finale.

Débuté passé 22 h 30, ce quart de finale au clair de lune, joué dans le froid et le vent d'une nuit automnale, devant quelques dizaines de spectateurs frigorifiés, ne ressemblait à aucun des treize précédents de "Rafa" sur la terre battue parisienne. "Il est très tard, merci d'être restés malgré les conditions difficiles", a-t-il lancé aux derniers courageux en tribunes.

Assurance et ténacité

Impressionnant d'assurance et de ténacité, pour son tout premier quart de finale en Grand Chelem, à 19 ans seulement, Sinner a breaké le premier dans les deux premières manches. Pour mener 6-5 dans le premier set, puis 3-1 dans le deuxième. Dans les deux cas, Nadal a immédiatement recollé.

Mais le jeune Italien, même semblant souffrir des adducteurs, ne s'est jamais découragé et a forcé le Majorquin à batailler plus d'1 h 15 dans la première manche, et près d'une heure encore dans la deuxième, avant de fléchir nettement. "Rafa" s'est finalement imposé après quasiment trois heures de jeu.

"Ça a été très dur pendant deux sets, et surtout à la fin du premier. Les conditions étaient difficiles, il frappait très fort et avec le froid, les balles prennent moins le lift, donc j'avais du mal à le déborder", a expliqué le numéro 2 mondial. Nadal jouait à cette occasion son 100e match à Roland-Garros, il y a empoché sa 98e victoire.

Record à égaler

S'il a dû batailler contre Sinner, l'Espagnol de 34 ans rallie néanmoins le dernier carré sans avoir laissé échapper le moindre set. C'est la 13e fois, en seize participations au Grand Chelem parisien, qu'il y atteint les demi-finales. Au total, il s'agit de sa 34e demi-finale majeure. S'il était sacré une fois de plus sur la terre battue parisienne dimanche, Nadal égalerait le record de 20 couronnes majeures établi par Roger Federer.

En se hissant en quarts de finale, Sinner était lui devenu le premier joueur à atteindre ce stade du tournoi dès sa première participation depuis Nadal en 2005. Avant de buter sur le Majorquin, il s'était offert deux joueurs du top 20, David Goffin (13e) au premier tour et Alexander Zverev (7e) en huitièmes de finale.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.