Accéder au contenu principal

Foot: face aux Gallois, Southgate tenté d'ouvrir la cage anglaise

Jordan Pickford lors d'un match de l'Angleterre face à la République tchèque en éliminatoires pour l'Euro-2020, le 11 octobre 2019 à la Sinobo Arena de Prague
Jordan Pickford lors d'un match de l'Angleterre face à la République tchèque en éliminatoires pour l'Euro-2020, le 11 octobre 2019 à la Sinobo Arena de Prague Michal CIZEK AFP/Archives
4 mn
Publicité

Londres (AFP)

Avec 30 joueurs convoqués en équipe d'Angleterre pour la trêve internationale, Gareth Southgate va pouvoir faire tourner en amical contre le pays de Galles, jeudi à Wembley. Une revue d'effectif qui devrait aussi toucher les cages, où la place du gardien Jordan Pickford vacille.

À 26 ans, le portier d'Everton a connu un beau début de saison sur le plan collectif, les Toffees figurant actuellement en tête de la Premier League dont ils sont la seule équipe avec 4 victoires en 4 matches.

L'autre club de Liverpool a aussi remporté trois matches de Coupe de la Ligue et est qualifié pour les quarts de finale de l'épreuve.

Mais sur le plan personnel, le bilan est moins rose avec déjà trois grosses erreurs depuis le début de la saison, même si elles n'ont pas prêté à conséquences, deux face à Fleetwood Town (D3) en Coupe de la Ligue (5-2) et une contre Brighton en championnat, samedi (4-2).

- Une réputation de "gardien à bourdes" -

"Il a fait une erreur, mais sans conséquence. On a trois points de plus, c'est le principal", avait balayé l'entraîneur Carlo Ancelotti après Brighton, tout en soulignant que s'il avait "quelque chose à lui dire quand il reviendra" de sélection, il le lui dirait directement.

La réputation de Pickford comme gardien à risque n'est plus à faire: depuis qu'il est arrivé à Everton en 2017, il a commis 11 erreurs menant directement à des buts en championnat, plus que n'importe quel autre gardien.

Il a bien été soutenu par d'anciens internationaux : "Je pense que cette saison, avec l'Angleterre, il a été impeccable. Il a fait deux +clean sheets+ (deux matches sans encaisser de but en Islande et au Danemark, NDLR), il a été bon là-bas", a dit David James, 53 sélections.

Des mots réconfortants mais qui perdent un peu de leur valeur quand ils viennent de "Calamity James", lui-même un gardien dont les "howlers" - ces bourdes qui font hurler les supporters - sont restés célèbres.

Alors que les rumeurs faisaient de Sergio Romero, le gardien argentin de 33 ans tombé à la troisième place dans la hiérarchie à Manchester United, une cible de recrutement pour Everton cet été, c'est finalement Robin Olsen, gardien international suédois (38 sélections) de 30 ans, qui a été prêté par la Roma.

- Pas de remplaçant évident -

Une recrue qui représentera une concurrence plus relevée que le Danois et ex-Guingampais Jonas Lössl (31 ans) pour aiguillonner Pickford.

En sélection aussi, Southgate pourrait être tenté de titiller l'orgueil de son gardien en testant ses plans B et C, Nick Pope, le gardien de Burnley, et Dean Henderson, de Manchester United.

Sur le papier, les deux offrent des gages intéressants.

Mais le premier, à 28 ans, manque cruellement de matches au très haut niveau alors que le second, après un prêt très réussi à Sheffield United la saison passée, cire le banc dans l'ombre de David De Gea - pourtant loin d'être irréprochable - à Manchester United depuis le début de la saison.

À huit mois, presque jour pour jour, du début de l'Euro-2020 reporté à l'été 2021, on peut considérer que l'heure n'est plus aux essais, surtout à un poste où la confiance joue un rôle aussi primordial.

Mais à ce poste de gardien qui a souvent fait figure de talon d'Achille de l'Angleterre lors des compétitions majeures, le sélectionneur peut-il se contenter d'une solution qui semble de plus en plus prise par défaut ? Les choix de Gareth Southgate sur les trois matches à venir seront interprétés en fonction de ces interrogations.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.