Accéder au contenu principal

Roland-Garros: "Encore plus de valeur d'en arriver là" dans ces conditions, savoure Nadal

L'Espagnol Rafael Nadal exulte après sa victoire sur l'Argentin Diego Schwartzman en demi-finale de Roland-Garros, le 9 octobre 2020
L'Espagnol Rafael Nadal exulte après sa victoire sur l'Argentin Diego Schwartzman en demi-finale de Roland-Garros, le 9 octobre 2020 MARTIN BUREAU AFP
4 mn
Publicité

Paris (AFP)

Rafael Nadal, qualifié pour sa treizième finale de Roland-Garros sans perdre le moindre set malgré des conditions de jeu difficiles, estime qu'"en arriver là a beaucoup plus de valeur encore" vendredi.

Q: Qu'est-ce qui a changé depuis votre duel à Rome ?

R: "Le scénario était différent, et surtout, je suis un peu plus préparé ici. Rome, c'était mon premier tournoi en six mois. Je pense que j'ai bien joué tactiquement, je suis très content de ce match. C'est une victoire importante pour moi, contre un joueur redoutable. Pour battre Diego, vous devez beaucoup travailler, bien jouer pendant longtemps. J'ai été solide, avec la bonne détermination pendant la majeure partie du match, et en particulier dans le jeu décisif. J'aurais dû être un peu plus agressif au milieu du troisième set quand j'ai mené, j'ai eu des occasions pour conclure plus tôt et ne pas souffrir comme j'ai souffert à la fin. Mais gagner ce genre de matches, se sortir de moments difficiles en étant agressif en coup droit, savoir que je peux le faire, ça me donne de la confiance. Pour croire que vous pouvez réussir ce genre de choses, vous avez besoin de gagner des matches, de passer par ces moments. Ca aide bien sûr pour la suite."

Q: Arrivez-vous en finale avec les sensations et la forme que vous souhaitiez ?

R: "Je suis en finale, je n'ai perdu aucun set, ce serait assez arrogant de dire autre chose. Bien sûr que, même si je suis arrivé en finale sans perdre un set, il y a eu d'autres Roland-Garros dans lesquels je me sentais plus sûr de moi, dans lesquels j'avais de meilleures sensations en termes de jeu. Mais, je l'ai dit dès le premier jour, les conditions ne sont pas parfaites pour mon style de jeu ni pour la manière dont je frappe la balle, donc en arriver là, intérieurement ça a beaucoup plus de valeur encore. J'ai su chercher des solutions jour après jour pour être compétitif, et j'ai vraiment eu tout le temps la bonne attitude. J'en suis là grâce à ça. J'en suis très satisfait. Je vais continuer à me battre. Aujourd'hui (vendredi), ça a été mon meilleur match du tournoi sans aucun doute. Et ce dont j'ai besoin, c'est de jouer mon meilleur dimanche. Bien sûr que c'est un rêve de pouvoir être de nouveau en finale de Roland-Garros, et encore plus dans une année aussi compliquée que celle que nous vivons."

Q: A la clé, il n'y a pas seulement un treizième Roland-Garros, mais aussi la possibilité pour vous d'égaler le record de vingt Grand Chelem de Roger Federer...

R: "Je comprends tout ça, et c'est bon pour le tennis qu'on parle de ça, mais ma réalité, c'est que je suis en train de jouer Roland-Garros. Tout ça, on en parlera à la fin. Mais pour moi, là, la seule chose qui compte, c'est que je suis en train de jouer le tournoi le plus important de la saison pour moi, je suis en finale, et c'est ça qui m'occupe et me motive. Tout le reste, ça passe au second plan pour moi, comme ça a toujours été le cas. Mon objectif quand je viens ici, ça a toujours été de gagner Roland-Garros, au-delà de dépasser (Björn) Borg ou un autre, ou d'en gagner dix. Intérieurement, ce qui m'a toujours motivé, c'est Roland-Garros en soi, et cette année ne fait pas exception."

Propos recueillis en conférence de presse.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.