Accéder au contenu principal

Mondiaux-2020 de VTT: l'équipe de France voit grand à Leogang

Pauline Ferrand-Prévot à l'arrivée du cyclo-cross Vlaamse Druivencross Overijse, à Overijse, le 10 décembre 2017
Pauline Ferrand-Prévot à l'arrivée du cyclo-cross Vlaamse Druivencross Overijse, à Overijse, le 10 décembre 2017 DAVID STOCKMAN BELGA/AFP/Archives
3 mn
Publicité

Paris (AFP)

Un carton-plein à Leogang ? Les Françaises, Pauline Ferrand-Prévot en tête, abordent avec de grandes ambitions l'épreuve de cross-country des Mondiaux-2020 de VTT, samedi, dans la station autrichienne.

Huit ans après le succès de Julie Bresset à Leogang, les "Bleues" partent favorites sur la lancée des deux premières manches de Coupe du monde disputées à trois jours d'écart à Nove Mesto en République tchèque. Loana Lecomte a gagné la première, Pauline Ferrand-Prévot la deuxième dimanche dernier !

"Je suis fière de moi pour avoir traversé cette année difficile, avoir fait tout ce travail et n'avoir pas abandonné. C'est juste cool d'être ici en forme, prête à défendre le maillot", annonce la Champenoise, opérée en janvier d'une endofibrose de l'artère iliaque.

Dominée au Championnat de France par Léna Gérault (25 ans) et par Loana Lecomte (21 ans), laquelle concourra en Autriche à la course espoirs des moins de 23 ans, "PFP" revient en condition au bon moment et vise à 28 ans une troisième couronne après les sacres de Vallnord (Andorre) en 2015 et de Mont-Sainte-Anne (Canada) l'an passé.

"Elle est en grande forme", prévient Yvan Clolus, le manager de l'équipe nationale, qui l'a dispensée de participer au relais gagné mercredi par la France à Leogang, le site choisi après le forfait d'Albstadt (Allemagne) à cause du coronavirus.

- Schurter pour un 9e titre -

La Néerlandaise Anna Terpstra, sans lien familial avec l'ex-vainqueur de Paris-Roubaix (Niki Terpstra), s'est elle aussi signalée, à l'inverse de la Suissesse Jolanda Neff, la championne du monde 2017, qui ne semble pas avoir complètement récupéré de sa grave chute de la fin de l'année dernière (ablation de la rate). Même si le parcours de Leogang (3,4 km), différent de celui des Mondiaux 2012, pourrait lui convenir en cas de pluie, probable selon les prévisions météo, et les impondérables qui l'accompagnent.

Dans la course élite messieurs, le Suisse Nino Schurter postule à un... 9e titre mondial. Le champion olympique de Rio n'a plus été battu aux Mondiaux depuis 2014, année de la cinquième et dernière victoire de Julien Absalon.

"Je me sens bien", affirme Schurter (34 ans), qui est monté en puissance à Nove Mesto (4e puis 3e). "Je pense que j'étais le plus fort la deuxième fois. Mais le tracé n'était pas assez sélectif".

Face à Schurter, mais aussi au Danois Simon Andreassen et au Brésilien Henrique Avancini, les lauréats des deux manches de la Coupe du monde, les Français présentent plusieurs cartes. Maxime Marotte, puis Victor Koretkzy, ont pris des places d'honneur en République tchèque, tandis que le champion de France Jordan Sarrou et Stéphane Tempier ont glané des accessits.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.