Accéder au contenu principal

Les groupes audiovisuels internationaux de service public réaffirment plus que jamais leur attachement à la liberté d’expression

Les groupes audiovisuels internationaux de service public réaffirment plus que jamais leur attachement à la liberté d’expression.

Publicité

A l’occasion de la réunion annuelle du DG7*, qui s’est tenue à Tokyo les 30 novembre et 1er décembre 2015, les organisations membres ont réaffirmé leur attachement à la liberté d’opinion et d’expression, énoncée dans l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme :

« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit ».

Après les récentes attaques de Paris, et la violence terroriste qui touche de nombreuses régions du monde, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, dans la zone sahélienne et en Asie du Sud, les membres du DG7 condamnent unanimement la propagande qui y contribue en pervertissant les règles de l’information pour en faire une arme de terreur et un outil de recrutement pour les extrémistes.

Les membres du DG7 notent la dégradation, à l’échelle mondiale, de la situation du droit d’informer et d’être informé comme l’indiquent des organisations internationales telles que Reporters Sans Frontières et Freedom House.

Dans ce contexte, les membres du DG7 renouvellent leur appel en faveur d’un accès illimité, pour les citoyens du monde entier, à une information factuelle et vérifiable, et reconnaissent ainsi le rôle essentiel qu’exerce la liberté d’information et d’expression dans la consolidation de sociétés pacifiques et démocratiques.

*Le DG7 réunit les groupes médiatiques publics mondiaux de sept des plus grands pays démocratiques : l’Australie (Australian Broadcasting Corporation), la France (France Médias Monde), l’Allemagne (Deutsche Welle), le Japon (NHK World), les Pays-Bas (Radio Netherlands Worldwide), le Royaume-Uni (BBC) et les Etats-Unis (Broadcasting Board of Governors).
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.