Accéder au contenu principal
Dans la presse

Le régime syrien joue son va-tout

Presse française, LUNDI 1er AOUT. La répression se durcit en Syrie, à la veille du Ramadan … A voir aussi : Après le printemps arabe, l’été israélien ? Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue pour protester contre la hausse vertigineuse du coût de la vie… Et aussi : Marine Le Pen silencieuse sur les dérapages de son père. Et enfin : Les vacances studieuses des responsables politiques…

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
      En Syrie, la répression se durcit… Dimanche, une offensive contre la ville rebelle de Hama a fait au moins 100 morts.  « Le pouvoir est isolé sur la scène internationale, la répression lui a fait perdre sa légitimité. Et pourtant, le clan Assad résiste. » nous dit Le Figaro. Selon le journal, le régime joue son va-tout... Car il est dans une impasse. Il a opté pour le tout répressif, a échoué, et joue aujourd'hui sa survie. Les indices d'un début de lâchage de la communauté des affaires apparaissent. Mais selon les analystes interrogés par les journaux ce matin, il existe un risque de voir l'instabilité se prolonger des mois, voire dégénérer en guerre civile. Le jeûne du ramadan, qui débute ce lundi, devrait encore attiser les violences.  Des violences déjà meurtrières rappelle Libération qui titre La guerre totale du régime syrien. « C’est une guerre menée avec des chars des mitrailleuses des tireurs d’élites contre des populations largement désarmées » souligne le journal.  Selon les opposants interrogés, la seule solution serait qu'un officier, appuyé par l'armée, prenne le pouvoir et écarte la famille Assad pour entamer une ouverture concertée avec la rue.
 
      Un schéma devenu le modèle dans les différentes révolutions du printemps arabe.
« Un printemps qui n’en finit pas… » titre L’Humanité. Les mobilisations se poursuivent en Tunisie et en Egypte pour que les revendications sociales et démocratiques soient vraiment satisfaites. Les jeunes israéliens s’y mettent… « Tandis qu’à Hama, les chars du régime Assad tentent à nouveau d’écraser un mouvement composite, la contamination a gagné un pays qu’on pouvait croire le plus méfiant à l’égard des mouvements qui secouaient ses voisins. » La jeunesse israélienne s’est dressée contre les injustices sociales, le manque de logements notamment, et a rencontré le mécontentement croissant de la population écrit l’Humanité.
Israël ou plus de 150 000 Israéliens sont descendus dans la rue samedi pour protester contre la hausse vertigineuse du coût de la vie. Et du coup les quotidiens sont tentés ce matin de faire le parallèle avec la situation dans les pays voisins… Après le printemps arabe, l’été israélien ? C’est Libération qui pose la question.
Contrairement aux pays arabes, la contestation porte exclusivement sur les aspects économiques. « Israël se révolte contre l’injustice sociale » nousdit La Croix qui rappelle les paradoxes du pays. Israël jouit d’une rare prospérité qui se traduit par le plein-emploi, un taux de croissance oscillant depuis des années autour de 4,5 % et des réserves de 56 milliards d’euros. Pourtant 25 % des Israéliens vivent officiellement sous le seuil de la pauvreté… Finalement la situation est donc plutôt à rapprocher avec l’Espagne et les Indignés de la Puerta del Sol. C’est ce que fait La Tribune qui titre « Les indignés d’Israël font plier Benjamin Netanyahu ». Le premier ministre israélien s’est à la hâte engagé hier à prendre des mesures « pour changer l’ordre des priorités dans le domaine économique ».
 
      Dans les journaux français ce lundi matin également, une polémique… Celle déclenchée par les propos de Jean-Marie Le Pen au sujet de la tuerie en Norvège… Pour ceux qui y auraient échappé, c’était vendredi, sur le site du Front National. Jean-Marie Le Pen affirme que la Norvège a fait preuve d’une grande "naïveté, "plus grave" que les attaques perpétrées par Anders Breivik , qu'il qualifie d'"accident".  La Norvège est, selon lui, un pays "qui n'a pas pris la mesure du danger mondial" que représentent "l'immigration massive" et "le terrorisme", reprenant ainsi plusieurs argument de l’auteur des attentats.  « Un mauvais coup porté à Marine Le Pen qui tente de donner une autre image au Front national » pour France Soir.
Des propos qui ont immédiatement fait réagir au sein de la classe politique…
A gauche notamment, les ténors du Parti socialiste ont critiqué la teneur des propos de Jean-Marie Le Pen mais aussi le silence de sa fille. Mais après un week-end sans réaction, Marine Le Pen s’est exprimée. Elle a dénoncé dimanche soir la "récupération politicienne" de la gauche, mais n’a pas exprimé la moindre critique à l’égard de son père. Le Pen père récidive, la fille esquive écrit Libération.
 
      Politique toujours mais cette fois, c’est l’heure des vacances pour les responsables du pays… Et cette année nous disent les quotidiens c’est les vacances seront studieuses et hexagonales… La France a la cote nous dit France Soir. La plupart des responsables politiques ont choisi de passer leurs vacances en France. A quelques semaines des primaires au Parti socialiste, les candidats veulent rester visibles, accessibles…Martine Aubry en Bretagne, Ségolène Royal à Royan, François Hollande dans les Landes…
Pour le gouvernement, les vacances commenceront dès la fin du dernier Conseil des ministres de l'année qui se tient ce matin. François Fillon a choisi la Toscane, Laurent Wauquiez la Belgique et Éric Besson ministre de l’Industrie refuse de dire où il passera ses vacances mais il a coutume de se rendre en Tunisie chez sa femme. Les autres privilégient la France. Par goût nous mais aussi pour ne pas encourir les foudres du président et pouvoir revenir d’urgence à Paris si la situation l’exige. Le conseiller en communication du président, Franck Louvrier, a rappelé la consigne : «Les membres du gouvernement prennent du repos, pas des congés». Quand au président, il est donc dans le Var.  Pour sa dernière trêve d’août avant la campagne présidentielle… rappellent Les Echos.A en croire les photos publiées dans les journaux, il fait du vélo…
Nicolas Sarkozy en tenue de cycliste sous toutes les coutures. Mais il prépare aussi la rentrée et l’échéance de 2012. Si la conjoncture impose de nouvelles mesures budgétaires, il pourrait convoquer un mini sommet économique au Fort de Brégançon comme cela avait été le cas l’an passé…
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.