Accéder au contenu principal

Frederika Amalia Finkelstein, le cri littéraire de la rentrée

Louise Dupont reçoit une des sensations de cette rentrée littéraire : Frederika Amalia Finkelstein. À seulement 23 ans, son premier roman "L'oubli" a déjà été repéré et salué, notamment par Frédéric Beigbeder. Le Prix Nobel de littérature J.M.G. Le Clézio lui a même écrit une lettre d’encouragements. Il qualifie son livre de "cri, un appel au secours, à la reconnaissance, à la mémoire".

PUBLICITÉ

La jeune auteure y raconte l’histoire d'Alma-Dorothea qui a grandi en écoutant Daft Punk et en jouant aux jeux vidéo. Un jour, elle apprend que son grand-père a échappé de peu aux camps de concentration. Dès lors elle est hantée par les chiffres, les images de l'extermination des juifs...  Et tente d'oublier ce passé trop lourd à porter.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.