À l'Affiche !

Abderrahmane Sissako : la résistance par l'art

"Timbuktu", le nouveau film du réalisateur mauritanien Abderrahmane Sissako arrive sur les écrans français. Le cinéaste raconte l'occupation du nord du Mali par les jihadistes et la résistance des villageois face à l'horreur. Abderrahmane Sissako est notre invité.

Publicité

Le scénario de "Timbuktu", est inspiré de faits réels. En 2012, la ville de Tombouctou a été occupée pendant près d'un an par les jihadistes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique et d’Ansar Dine.

Amputations, coups de fouet aux couples "illégitimes", aux fumeurs, brimades, voile obligatoire pour les femmes et humiliations… Les jihadistes ont semé la terreur dans le nord du Mali, avant d'être délogés début 2013 par les forces françaises via l'opération Serval.

>> À lire sur France 24 : "Timbuktu" : chronique de l'absurde en territoire jihadiste

"Je pleure à la place de ceux qui ont vécu cette réelle souffrance", avait déclaré Abderrahmane Sissako lors du Festival de Cannes. "Le vrai courage, c'est ceux qui ont vécu un combat silencieux. Tombouctou n'a pas été libérée par Serval. La vraie libération, c'est ceux qui chantaient au quotidien dans leur tête une musique qu'on leur avait interdite, ceux qui jouaient au foot sans ballon."

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine