Accéder au contenu principal
Reporters

Libye : piège infernal

REPORTERS
REPORTERS France 24

France 24 vous propose un documentaire exclusif tourné en Libye, un pays une fois de plus déchiré par la guerre. Le 4 avril dernier, Khalifa Haftar, l’homme fort de l’Est a lancé l’offensive pour prendre le contrôle de la capitale Tripoli. Nos reporters ont parcouru durant quinze jours l'ouest libyen. Ils vous emmènent au plus près des combats dans le sud de la capitale. Cette nouvelle guerre pousse de plus en plus de migrants à prendre la mer au péril de leur vie.

Publicité

La Libye est en ébullition depuis la révolution de 2011 qui a renversé Mouammar Kadhafi. Depuis, le pays n'a connu que le chaos. Il y a eu la guerre de 2014 opposant Khalifa Haftar aux milices islamistes, auxquelles s'étaient ralliées des milices de l'Ouest. Puis la guerre de 2016, contre l'organisation État islamique. Et désormais, cette nouvelle guerre entre l'Est et l'Ouest.

Le conflit sévit depuis huit mois avec pour champ de bataille des maisons abandonnées. À l'ouest, il n'y pas d'armée constituée. Ce sont donc une multitude de milices qui combattent – des brigades, composées souvent d'hommes très jeunes qui combattent en tee-shirt et en tongs avec les armes saisies à Mouammar Kadhafi au moment de la révolution.  

Guerre de drones

Leurs journées sont ponctuées par les combats à terre avec très peu d'avancées stratégiques et des replis lorsque la crainte d'une frappe de drone se fait trop pressante. Selon les Nations unies, la Libye serait devenue le plus grand théâtre de drones au monde, avec plus de 1 000 frappes depuis le début du conflit.

Dans ce chaos survit près d'un million de migrants, la plupart venant d'Afrique sub-saharienne.

Le calvaire des migrants

Notre équipe a été témoin d'une interception de 126 personnes au large des côtes libyennes – des hommes, des femmes et des enfants qui seront ramenés en Libye pour leur plus grand désespoir. La majorité retournera en centre de détention dans lequel, témoignent-ils, ils subissent des mauvais traitements.

Nos reporters ont réussi à négocier un accès au centre de Zliten, à l'est de Tripoli, dans lequel certains hommes sont emprisonnés depuis de longs mois sans jamais voir le jour. Ils livrent des témoignages de tortures et d'exactions, des mauvais traitements qui ne cessent de s'aggraver avec cette guerre qui s'intensifie. Une plongée rare au cœur du chaos libyen.

Regardez Le Débat de France 24 consacré à la Libye.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.