Journal de l'Afrique

Burkina Faso : 31 civils tués par les forces de l'ordre, selon Human Rights Watch

31 civils tués par les forces de l'ordre à Djibo, selon HRW.
31 civils tués par les forces de l'ordre à Djibo, selon HRW. © France 24

L'organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a accusé lundi les forces de sécurité du Burkina Faso d'avoir exécuté 31 habitants de la ville de Djibo, dans le Nord du pays, "lors d'une parodie brutale d'opération antiterroriste", le 9 avril. Le ministère de la Défense a indiqué avoir ouvert une enquête dès le 10 avril. Nous serons à Ouagadougou dans cette édition. 

Publicité

Egalement au sommaire de ce journal : le Sénégal impose le port obligatoire du masque pendant la période de l'état d'urgence, prévue pour durer au moins jusqu'au début du mois de mai, pour lutter contre le Covid-19. 

En Guinée, le virus fait des victimes au plus haut sommet de l'Etat. Dimanche le secrétaire général du gouvernement, un proche du président Alpha Condé, est décédé après avoir contracté la maladie. Pour éviter la propagation du virus, le port du masque est obligatoire dans le pays depuis samedi. Cette mesure est-elle respectée?  Nous ferons le point à Conakry.

Enfin, au Gabon, le port du masque est obligatoire dans la capitale. Les autorités veulent à tout prix éviter la propagation du virus dans le reste du pays. Mais il est très difficile d'en trouver dans les pharmacies. Reportage à Libreville.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine