Focus

En RD Congo, bien que riche en terres arables, le Covid-19 aggrave l’insécurité alimentaire

La République démocratique du Congo, qui n’exploite que 10% de ses terres arables, importe la quasi-totalité de son alimentation. Sur les marchés, le riz vient d’Asie, le poisson d’Amérique latine, les oignons du Cameroun… Conséquence de cette dépendance : l’insécurité alimentaire. En mars, la pandémie de Covid-19 et la fermeture des frontières a aggravé la situation. Le prix des denrées a explosé et certains produits de base, comme la farine de maïs, sont en rupture de stock. Le pays dispose pourtant d’un riche potentiel agricole. Reportage de nos correspondants.

Publicité

 

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine