Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Le Premier ministre malien s'excuse des "dérapages" violents contre les manifestants de son pays

Boubou Cissé regrette les dérapages violents de la police au Mali
Boubou Cissé regrette les dérapages violents de la police au Mali © FRANCE 24
Par : Nicolas GERMAIN Suivre | Nabia MAKHLOUFI | Alice DE COMARMOND | Harold GIRARD

Le Premier ministre malien, Boubou Cissé, s'est exprimé au micro de France 24 sur les violences de la semaine dernière dans son pays, il admet un usage excessif de la force par les policiers : "Il y a eu des dérapages, et c'est regrettable, nous nous excusons". Un entretien exclusif réalisé par nos équipes sur place.

Publicité

Également au sommaire : Rose Christiane Ossouka Raponda, ancienne ministre de la Défense remplace le chef de gouvernement sortant, Julien Nkoghe Bekale. Elle devient la première femme Première ministre du Gabon. La correspondance d'Ismaël Obiang.

Enfin, nous revenons sur les évènements du 29 juin et la mort du chanteur Oromo Hacaaluu Hundeessaa en Ethiopie, qui a conduit à de violentes manifestations dans la capitale et dans la région Oromia, faisant plus de 239 morts. Un calme relatif a regagné la région.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.