Journal de l'Afrique

Violences en RD Congo : les groupes armés ont tué 1 300 personnes en six mois

République Démocratique du Congo
République Démocratique du Congo © france24

En République démocratique du Congo, au moins 1 300 personnes ont été exécutées par des groupes armés au cours du premier trimestre, selon un rapport de l'ONU. C'est trois fois plus que sur la même période en 2019. Les militaires et les policiers sont également pointé du doigt dans l'étude. Nous en parlons dans cette édition avec Fred Bauma, directeur de recherche au Groupe d'études sur le Congo.

Publicité

Au Sénégal, sept suspects ont été arrêtés mardi dans l'affaire du saccage du journal Les Échos. Les locaux de ce quotidien ont été vandalisés par des partisans d'un chef religieux, également dirigeant de parti politique. La rédaction du journal avait affirmé que le religieux avait été testé positif au coronavirus. L'émotion est vive dans la presse sénégalaise qui salue cette arrestation mais réclame des sanctions. Les précisions de notre correspondante à Dakar, Sarah Sakho.

Enfin, nous remontons le temps à la fin de cette édition. Car c'était il y a 60 ans, le 5 août 1960, le Burkina Faso accédait à son indépendance. À l'aide d'archives, nos journalistes vous racontent comment l'État du Burkina Faso est né.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine