Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Le nouveau Premier ministre malien investi, la Cédéao encore réticente à lever les sanctions

Moctar Ouane, nouveau Premier ministre au Mali
Moctar Ouane, nouveau Premier ministre au Mali © afp

Au Mali, l'ancien ministre des Affaires étrangères Moctar Ouane, 64 ans, désigné dimanche pour diriger le gouvernement de transition, a été investi ce lundi. C'est un diplomate chevronné, jouissant d'une solide réputation internationale, mais peu connu dans son pays. C'est aussi un civil, l'une des conditions pour une levée des sanctions de la Cédéao. Pourtant l’organisation est encore réticente. Il existe, selon elle, des "zones grises" à éclaircir, notamment concernant le vice-président. 

Publicité

Également au sommaire, en RD Congo, la confusion règne à Lubumbashi après l’incursion de plusieurs centaines de miliciens Maï Maï ce week-end dans cette ville du sud. Les autorités locales pointent du doigt un groupe sécessionniste, les Bakata-Katanga, et avancent un bilan d’une vingtaine de morts. Mais de nombreuses questions restent en suspens. Les précisions de notre correspondant dans le journal.

Ce lundi marque la journée mondiale du droit à l'avortement. L'accès à l'IVG reste compliqué sur le continent africain, notamment en RDC. La loi congolaise est floue et parfois même contradictoire. Le manque d'infrastructures force de nombreuses femmes à avorter clandestinement, souvent au péril de leur vie. Reportage dans cette édition.

Enfin, nous irons à la rencontre des creuseurs de sable du fleuve Sanaga au Cameroun. Ces jeunes hommes, munis d'un simple seau, plongent dans les profondeurs pour y extraire le sable et le revendre. Une pratique extrêmement dangereuse qui a déjà coûté la vie à des dizaines d'entre eux.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.