Accéder au contenu principal
Un œil sur les médias

Le débat sur la peine de mort relancé en Tunisie

© webdo
Par : Julie CHOUTEAU
6 mn

Depuis une dizaine de jours, un fait divers sordide suscite l’émotion chez les Tunisiens. Rahma, 29 ans, a été retrouvée torturée, violée et égorgée dans la banlieue de Tunis. Son meurtrier présumé serait récidiviste. De nombreux internautes demandent qu’il soit exécuté. Lundi soir, le président Kaïs Saïed a, lui aussi, considéré que  "quiconque tue une personne sans aucune raison mérite la peine de mort". La peine capitale fait toujours partie de l’arsenal juridique tunisien, mais n’est plus appliquée dans le pays depuis le moratoire de 1991.

Publicité

Également au sommaire, à Paris, un énorme bruit a terrifié les habitants qui ont cru à une explosion, à un nouvel attentat. Ce n’était finalement qu’un avion de chasse qui passait le mur du son...

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.