AQMI désigne son nouveau chef pour remplacer Abdelmalek Droukdel

Capture d'image, prise à partir d'une vidéo mise en ligne sur YouTube par Al Andalus le 6 mai 2013, montrant Abou Obaida al-Annabi.
Capture d'image, prise à partir d'une vidéo mise en ligne sur YouTube par Al Andalus le 6 mai 2013, montrant Abou Obaida al-Annabi. © HO / YouTube / AFP

Tué en juin par les forces armées françaises, le jihadiste Abdelmalek Droukdel a été remplacé par l'Algérien Abou Oubaïda Youssef al-Annabi à la tête de l'organisation terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique.

Publicité

Un nouveau chef a été désigné par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). L’organisation terroriste a également confirmé le décès de son émir historique, l'Algérien Abdelmalek Droukdel, selon le SITE Intelligence Group.

L'entreprise basée aux États-Unis, qui surveille les sites djihadistes, a annoncé qu'Aqmi avait exhibé le corps de son ancien dirigeant dans une vidéo pour la première fois.

Abdelmalek Droukdel a été tué au cours d'une opération de l'armée française en juin dans le nord du Mali.

>> À voir sur France24 : Mort du chef d'Aqmi au Sahel : les détails de l'opération française

Aqmi a annoncé que c'était l'Algérien Abou Obeida Youssef al-Annabi qui avait été choisi pour succéder à Abdelmalek Droukdel.

Le groupe terroriste a aussi confirmé le décès de l'otage suisse Béatrice Stockly qui avait été kidnappée à Tombouctou en janvier 2016.

En mai 2019, Abou Obeida Youssef al-Annabi avait accepté de répondre par message audio aux questions de Wassim Nasr, chroniqueur à France 24 et spécialiste des mouvements jihadistes. En tant que chef du Conseil consultatif d'Aqmi, il avait notamment mentionné différentes menaces pesant sur la France.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine