REPORTAGE

Élections en Centrafrique : les femmes font leur place en politique

Ophélie Bolibo Koy, candidate à un siège de député en Centrafrique.
Ophélie Bolibo Koy, candidate à un siège de député en Centrafrique. © France 24
Texte par : Erwan SCHIEX | Clément DI ROMA | Michel MVONDO
4 mn

Alors que se profilent les élections législatives et présidentielle du 27 décembre en Centrafrique, un pays parmi les plus pauvres du monde, les femmes restent sous-représentées en politique. France 24 a suivi deux candidates aux élections qui veulent faire changer la donne. 

Publicité

Près de 250 candidates sont en course pour les élections législatives centrafricaines du 27 décembre, et tenteront de  convaincre les 1,8 millions électeurs appelés aux urnes, dont près de la moitié sont des femmes.

Bien que le code électoral national impose 35 % de candidatures féminines, une seule candidate est en lice pour la présidence, et seulement 12 députés sur les 140 que compte le Parlement sont des femmes. 

"Il n'y a pas assez de femmes, d'où ce combat de parité. Les femmes veulent vraiment de notre présence ici", confie à France 24 Ophélie Bolibo Koy, jeune fonctionnaire de 27 ans et candidate de l'Alliance pour une Nouvelle Centrafrique (ANC). 

Pour espérer se faire élire, cette mère de famille a dû investir quasiment toutes ses économies, son parti n'ayant financé que la moitié de son budget d'environ 2 000 euros. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine