SÉRIE (4/4)

Tunisie : 10 ans après, deux grands témoins se souviennent de la révolution

La photographie de Wadii Jelassi tenant une cage lors d'une mobilisation à Tunis, le 14 janvier 2011, a fait le tour du monde.
La photographie de Wadii Jelassi tenant une cage lors d'une mobilisation à Tunis, le 14 janvier 2011, a fait le tour du monde. © Capture d'écran France 24 / AFP

Dix ans après la révolution tunisienne, France 24 a retrouvé deux militants qui furent en première ligne lors du mouvement de contestation qui chassa Ben Ali. Voici leurs témoignages.

Publicité

Il est l'un des visages de la révolution. Wadii Jelassi faisait partie des manifestants réunis, le 14 janvier 2011 à Tunis, pour réclamer une réforme en profondeur du régime et le départ de Ben Ali.

Porté par la foule, une cage à oiseaux orné d'un drapeau tunisien, son image est devenue l'un des symboles des Printemps arabes. Une décennie plus tard, ce militant porte un regard amer sur ces événements qui ont marqué l'histoire.

"Dix ans après la révolution, rien ne s'est réalisé, au contraire. Nous sommes encore plus marginalisés, plus pauvres encore", assure Wadii Jelassi.

>> À voir également : Kasserine, 10 ans après : les oubliés de la révolution tunisienne

Nos envoyés spéciaux, Karim Yahiaoui et Mohamed Farhat, sont également allés à la rencontre de Myriam Bribri, une styliste qui continue de militer activement. Elle porte un regard moins sévère sur la révolution, "un processus" qui, selon elle, n'est pas encore terminé.

"J'ai une habitude chaque année. Je revois toutes les vidéos de la révolution. Rien que pour garder le souffle en moi, pour ne pas oublier", confie la jeune femme à France 24.

La Révolution tunisienne en dates

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine