L'Ouganda attend les résultats de la présidentielle, Bobi Wine assure avoir "largement gagné"

Le musicien devenu politicien Robert Kyagulanyi, également connu sous le nom de Bobi Wine, s'exprime lors d'une conférence de presse à son domicile de Magere, en Ouganda, le 15 janvier 2021.
Le musicien devenu politicien Robert Kyagulanyi, également connu sous le nom de Bobi Wine, s'exprime lors d'une conférence de presse à son domicile de Magere, en Ouganda, le 15 janvier 2021. © Sumy Sadruni, AFP
7 mn

Le candidat de l'opposition ougandaise Bobi Wine a assuré vendredi avoir "largement gagné" l'élection présidentielle organisée la veille. Les premiers résultats donnent toutefois l'avantage au président sortant Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 35 ans.

Publicité

Alors que les résultats de la présidentielle en Ouganda se font encore attendre, Bobi Wine revendique la victoire. L'ancien chanteur de reggae devenu député, Robert Kyagulanyi de son vrai nom, a tenu vendredi 15 janvier une conférence de presse lors de laquelle il a assuré avoir "largement gagné". "Je suis très confiant, nous avons largement vaincu le dictateur. (...) Nous avons certainement remporté l'élection et nous l'avons largement remportée", a-t-il affirmé.

Les résultats officiels du scrutin n'étaient pas encore annoncés au moment de cette déclaration. Des décomptes partiels donnent l'avantage au président sortant,Yoweri Museveni. Interviewé par France 24, le président de la commission électorale a défendu la légitimité du scrutin.

Bobi Wine affirme avoir remporté l'élection
00:20

Le leader autoritaire de 76 ans, qui brigue un sixième mandat, est en tête avec 62,74 % des voix, contre 29,34 % pour Bobi Wine, selon un décompte donné en fin d'après-midi, basé sur la moitié des 34 600 bureaux de vote du pays.

Dans l'après-midi, des soldats ont encerclé le domicile du candidat de l'opposition, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le député de 38 ans a assuré se "sentir menacé", a expliqué le correspondant de France 24 sur place.

Présidentielle en Ouganda : l'opposant Bobi Wine affirme que sa vie est en danger
01:57

Accusations de fraude

"Yoweri Museveni essaie de faire croire qu'il est en tête. Quelle blague", a ironisé Bobi Wine, lors de sa conférence de presse. Le député affirme que le scrutin est entaché d'"illégalités venues d'en haut, que Museveni et son régime sanguinaire ont commises pour préparer le pire trucage jamais connu par le pays".

"Même avec toutes les irrégularités du scrutin, que nous partagerons avec le reste du monde dans les prochains jours lorsque l'Internet sera restauré, nous avons acquis une avance confortable", a ajouté l'ancien chanteur, populaire auprès de la jeunesse urbaine ougandaise.

 La commission électorale a elle rejeté ces accusations de fraude, et demander à Bobi Wine de "démontrer au pays de quelle manière (...) les résultats sont truqués".

Ce scrutin présidentiel et législatif, placé sous haute surveillance, s'est déroulé jeudi sans accès ou presque à Internet, largement perturbé, pas plus qu'aux réseaux sociaux et services de messagerie, suspendus depuis mardi.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine