Accéder au contenu principal
Focus

CETA : le Canada, grand perdant de cet accord de libre-échange ?

Un élevage bovin de la province d'Alberta, Canada. De nombreux éleveurs canadiens - mais aussi des industriels de l'agroalimentaire- se plaignent de l'accord de libre-échange avec l'Union européenne (CETA) : d'après eux les normes qualitatives de Bruxelles sont trop strictes et limitent leur accès au marché européen.
Un élevage bovin de la province d'Alberta, Canada. De nombreux éleveurs canadiens - mais aussi des industriels de l'agroalimentaire- se plaignent de l'accord de libre-échange avec l'Union européenne (CETA) : d'après eux les normes qualitatives de Bruxelles sont trop strictes et limitent leur accès au marché européen. © France 24

Signé, mais pas encore ratifié... et toujours controversé. Le CETA, l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne, fait couler beaucoup d'encre. Sur le Vieux Continent, ses détracteurs redoutent que le marché se retrouve inondé de produits de qualité moindre. Tandis qu’Outre-Atlantique, on s’inquiète des normes européennes drastiques. Notre correspondant au Canada, François Rihouay, est parti à la rencontre des éleveurs bovins qui accusent le coup.

Publicité

Une émission préparée par Patrick Lovett.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.