Québec : deux morts dans une attaque à l’arme blanche, un suspect arrêté

La police n'a pas précisé les motifs de ces agressions survenues dans la ville de Québec, lors de la soirée d'Halloween.
La police n'a pas précisé les motifs de ces agressions survenues dans la ville de Québec, lors de la soirée d'Halloween. © Lars Hagberg, AFP (illustration)

Un suspect armé d'une épée et habillé en tenue "médiévale" a été arrêté, dans la nuit de samedi à dimanche, dans la ville de Québec, au Canada, et est suspecté d'avoir fait "de multiples victimes à l'aide d'une arme blanche", selon la police de la ville qui indique que le suspect n'est a priori "pas associé à un groupe terroriste".

Publicité

Deux personnes ont été tuées et cinq autres blessées lors d'agressions à l'arme blanche dans la nuit du samedi 31 octobre au dimanche 1er novembre, à Québec, dans l'est du Canada, par un jeune homme qui a été interpellé. Selon la police, le suspect de 24 ans n'est a priori "pas associé à un groupe terroriste".

Les agressions se sont déroulées samedi en fin de soirée dans le Vieux Québec et le suspect, "un homme âgé dans la mi-vingtaine", armé d'une épée et habillé en tenue "médiévale" a été arrêté, a indiqué Étienne Doyon, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec lors d'un point de presse, sans préciser les motifs de ces agressions survenues lors de la soirée d'Halloween. 

La nature et la gravité des blessures sont "variables" en fonction des cinq personnes blessées, a-t-il précisé.

"Peu avant 1 h locales du matin, le SPVQ (Service de police de la Ville de Québec) a arrêté un suspect", a indiqué la police sur Twitter, demandant aux habitants de la ville de "rester à l'intérieur, les portes verrouillées" car une "enquête est toujours en cours". 

Avec AFP  

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine