Explosion à Nashville : un "acte intentionnel" selon la police

Le centre-ville de Nashville frappé par une importante explosion vendredi 25 décembre.
Le centre-ville de Nashville frappé par une importante explosion vendredi 25 décembre. AFP - HANDOUT
6 mn

Un véhicule a explosé vendredi matin dans le centre de Nashville, dans le Tennessee, faisant d'importants dégâts. Il s'agirait d'un "acte intentionnel", selon la police de la ville.

Publicité

Une forte explosion a secoué, vendredi 25 décembre, le centre de Nashville, dans le Tennessee, un "acte intentionnel", selon la police de cette ville du sud des États-Unis. L'explosion a eu lieu à 06h30 (12h30 GMT), dans un camping-car, en ce matin de Noël, faisant d'importants dégâts sur les façades des bâtiments environnants.

Les vitres de nombreux appartements, commerces et bureaux ont été soufflées. Des débris jonchaient le sol, des conduites d'eau ont été percées et des véhicules garés ont été endommagés ou brûlés entièrement. Des arbres ont été arrachés et au moins deux véhicules, dont l'un est lié à l'explosion selon la police, ont pris feu. La déflagration a été ressentie à plusieurs kilomètres à la ronde.

Les pompiers ont déclaré avoir conduit trois personnes à l'hôpital, mais aucune n'a été gravement blessée. "Comme vous avez pu le constater, l'explosion a été importante", a déclaré Don Aaron, porte-parole de la police de Nashville. "Nous pensons que l'explosion était un acte intentionnel."

Explosion à Nashville : "nous pensons qu'il n'y a plus de danger dans le centre-ville"
00:48

L'explosion a eu lieu dans le nord du centre-ville près de la tour AT&T, un bâtiment emblématique de la capitale de la musique country, surnommé "Batman Tower" en raison de sa forme. Le quartier a été bouclé par les forces de l'ordre. Le FBI et l'Agence fédérale spécialisée dans les armes et les explosifs ont pris les rênes de l'enquête. Et le président, Donald Trump, "a été mis au courant" de la situation, a indiqué la Maison Blanche.

"Évacuez maintenant, il y a une bombe"

Une patrouille de police, qui avait été appelée peu avant 06 h pour des coups de feu tirés, a remarqué le camping-car garé devant un bâtiment de la compagnie AT&T sur la 2e Avenue Nord.

Les agents ont "entendu un enregistrement" venant de l'intérieur du véhicule avertissant qu'une bombe allait exploser un quart d'heure plus tard, a expliqué en milieu de journée le chef de la police, John Drake.

"Évacuez maintenant, il y a une bombe. Une bombe est dans ce véhicule et va exploser", disait une voie féminine dans ce message diffusé par haut-parleur avant de commencer un compte-à-rebours, ont raconté des témoins au journal local The Tennessean.

La police a alors fait du porte-à-porte et diffusé des messages par haut-parleurs appelant les résidents des immeubles environnants à évacuer avant que le véhicule explose, a-t-il ajouté.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine