De nombreux migrants reconduits à la frontière américaine à cause du Covid-19

Pont qui mène aux États-Unis, à El Paso, première ville du Texas.
Pont qui mène aux États-Unis, à El Paso, première ville du Texas. © France 24

Au Mexique, des dizaines de Honduriens, Salvadoriens, Guatémaltèques tentent chaque jour de franchir le pont qui mène à El Paso, au Texas. Mais la crise sanitaire douche les espoirs de tous ces migrants.

Publicité

Plusieurs dizaines de migrants tentent chaque jour de se rendre aux États-Unis. Ils empruntent le pont qui mène à El Paso, première ville du Texas, le cœur gonflé d'espoir ou de désarroi. Car nombre d'entre eux sont refoulés à la frontière. 

Ils espéraient en effet que l'arrivée de Joe Biden au pouvoir faciliterait leur projet aux États-Unis mais la crise sanitaire en a décidé autrement, comme l'explique Laurence Cuvillier, correspondante France 24 au Mexique, qui s'est rendue dans la ville frontalière de Ciudad Juarez.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine