Accéder au contenu principal
Invité du jour

Ouïghours : "Il ne faut pas laisser la Chine aller vers la solution finale"

Alors que le Parlement européen remet ce mercredi le prix Sakharov de la liberté de penser à llham Tohti, un intellectuel ouïghour emprisonné à vie, Dilnur Reyhan et Merdan Memet dénoncent la répression implacable des autorités chinoises. Selon ces deux représentants de la diaspora ouïghour, des "camps de concentration" ont été construits pour interner des Ouïghours, minorité musulmane turcophone, au nom de la lutte contre le terrorisme.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.