Accéder au contenu principal
Invité du jour

Rithy Panh : "Je vis avec mes morts"

invité du jour 22/01/2020
invité du jour 22/01/2020 © france 24

Depuis 30 ans le réalisateur franco-cambodgien Rithy Panh ausculte la mémoire du génocide perpétré par les Khmers rouges, entre 1975 et 1979. Un quart de la population cambodgienne de l’époque, soit près de deux millions de personnes, ont été décimées en un peu plus de trois ans. Parmi ces morts, ceux de Rithy Panh, ses parents, sa famille. Des fantômes avec lequel il vit, et dont il raconte inlassablement, au cinéma et dans ses livres, la mémoire et la trace perdue.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.