Accéder au contenu principal
Reporters

Bangladesh : la sale guerre de la police contre l’addictif yaba

Reporters
Reporters © FRANCE 24

Au Bangladesh, le gouvernement a déclaré la guerre au yaba, une drogue de synthèse très addictive qui fait des ravages en Asie. Mais ce ne sont pas des peines de prison qui attendent les dealers et les consommateurs. D’après de nombreux témoignages, la police exécuterait sommairement les suspects. Notre reporter Charles Emptaz a enquêté au Bangladesh auprès des forces de l’ordre et des familles des victimes.

Publicité

C’est une “guerre contre la drogue”, affirme la Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina. Une bataille rangée qui verrait d'honorables policiers combattre au péril de leur vie des gangs de dealers armés. Voilà pour la version officielle.

Mais dans la réalité et selon de nombreux témoignages, chaque jour, de supposés dealers sont exécutés froidement sans autre forme de procès. Cette justice expéditive s’applique en particulier dans la ville de Teknaf. Nichée au Sud du pays, séparée de la Birmanie par la rivière Naf, c’est par ici qu’entre le yaba, cette méthamphétamine vendue à bas prix et très populaire en Asie. C’est aussi la route qu’a emprunté le million de réfugiés Rohingya, une population particulièrement visée par les policiers de Teknaf.

Enquête de notre reporter .

>> À voir, notre Reporters : "Kenya, la nouvelle route de la drogue"

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.