Accéder au contenu principal
Focus

En Chine, l’interdiction du commerce lucratif d’animaux sauvages désole les fermiers

Focus
Focus © FRANCE 24

En Chine, le 24 février 2020, en pleine pandémie de Covid-19, les autorités ont décidé d’interdire la vente et la consommation de certains animaux sauvages, comme le pangolin. Un marché de Wuhan était alors suspecté d’être à l’origine de la propagation du coronavirus. Pour les nombreux paysans qui s’étaient reconvertis dans l’élevage et la vente de bêtes sauvages, comme le rat de bambou, cette annonce est catastrophique.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.