En Chine, 11 mineurs sauvés après deux semaines passées sous terre

Des secouristes tentent de remonter à la surface les 22 mineurs coincés sous terre à Qixia, dans l'est de la Chine, le 20 janvier 2021.
Des secouristes tentent de remonter à la surface les 22 mineurs coincés sous terre à Qixia, dans l'est de la Chine, le 20 janvier 2021. © AFP
7 mn

Les secours ont réussi dimanche à sauver 11 des 22 mineurs coincés sous terre depuis deux semaines dans l'est de la Chine. Si la sécurité des mines s'est nettement améliorée au cours des dernières décennies, des accidents surviennent encore régulièrement dans le pays.

Publicité

Les sauveteurs sont parvenus dimanche 24 janvier à remonter 11 des 22 mineurs coincés sous terre dans l'est de la Chine depuis deux semaines, et dont la moitié sont toujours portés disparus.

Depuis l'explosion survenue le 10 janvier dans cette mine d'or de Qixia, dans la province du Shandong (est), les sauveteurs s'activent à secourir les travailleurs bloqués à plusieurs centaines de mètres sous terre et menacés par une montée des eaux.

Le premier mineur est remonté à la surface à partir de 11 h (3 h GMT), selon la chaîne de télévision publique CCTV. "Extrêmement affaibli", il a aussitôt été transporté à l'hôpital, a précisé la même source. Au fil de la journée, dix autres hommes ont suivi.

Cette avancée considérables des opérations, suivies de près par tous les habitants du pays, a été rendue possible par le soudain dégagement d'un conduit de ventilation, selon l'agence de presse Chine Nouvelle citant le centre de commandement des opérations. Dix autres mineurs étaient, dimanche en fin après-midi, toujours portés disparus.

Les opérations de forage sont compliquées par la structure géologique du sol, constituée de roches particulièrement dures comme du granit.

01:48

Les espoirs de réussir à secourir les autres mineurs s'amenuisent au fil des jours car aucun contact n'a été établi avec eux depuis le jour de l'explosion.

>> À lire, sur le site des Observateurs de France 24 : "Vive mobilisation en Chine pour le sauvetage de mineurs coincés à 600 mètres sous terre"

Les secours ont estimé vendredi qu'au moins deux semaines seront encore nécessaires pour libérer l'ensemble des travailleurs malgré la poursuite effrénée des opérations de forage.

Ils essaient notamment d'élargir l'un des puits pour permettre aux travailleurs de remonter à la surface alors que des nouveaux conduits sont en cours de forage.

Si la sécurité des mines s'est nettement améliorée au cours des dernières décennies, des accidents surviennent encore régulièrement en Chine, où les réglementations ne sont parfois pas appliquées.

En décembre, 23 mineurs avaient perdu la vie dans une mine de charbon à Chongqing.

Avec Reuters et AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine