Afghanistan : les Taliban s'emparent d'un district proche de Kaboul

Un policier afghan contrôle une voiture à un checkpoint à l'extérieur de Lashkar Gah, le 5 mai 2021.
Un policier afghan contrôle une voiture à un checkpoint à l'extérieur de Lashkar Gah, le 5 mai 2021. © Sifatullah Zahidi, AFP

Alors qu'un cessez-le-feu doit entrer en vigueur en Afghanistan jeudi pour trois jours, les Taliban ont pris le contrôle, mercredi, d'un district au sud-ouest de Kaboul. Le gouvernement afghan entend lancer une offensive.

Publicité

Les Taliban se sont emparés d'un district contrôlé par le gouvernement afghan à 40 km au sud-ouest de la capitale Kaboul, a indiqué, mercredi 12 mai, un porte-parole gouvernemental.

Le district de Nerkh, à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale, dans la province du Wardak, a longtemps servi de point d'accès à Kaboul ou de base pour lancer des attaques.

>> À lire : Départ d'Afghanistan : l'anxiété croissante des ex-employés de l'armée française

"Les forces de sécurité et de défense ont opéré un retrait tactique du siège de la police locale du district de Nerkh", dans la province du Wardak, a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur Tareq Arian.

Un porte-parole des Taliban, Zabihullah Mujahid, a précisé que les insurgés avaient pris le contrôle du district mardi.

Des provinces stratégiques

Le ministère de la Défense a affirmé mercredi qu'il entendait lancer une offensive pour reconquérir le district.

De vastes étendues de la province du Wardak et de la province voisine du Logar, stratégiques pour entrer dans Kaboul, sont contrôlées ou contestées depuis des années par les Taliban.

Les Taliban encerclent de plus en plus les grands centres urbains afghans, donnant lieu à des spéculations selon lesquelles ils attendent le retrait des Américains avant de lancer de vastes offensives contre les villes du pays.

La prise de ce district intervient alors que jeudi doit entrer en vigueur un cessez-le feu de trois jours, pour l'Aïd el-Fitr, la fête musulmane qui marque cette semaine la fin du ramadan. Il a été approuvé par les Taliban et le gouvernement afghan.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine