Billet retour

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

Capture d'écran France 24

C’est une grève qui a tourné au massacre, le pire en Afrique du Sud depuis la fin de l’apartheid. Le 16 août 2012, des mineurs de la colline de Nkaneng, dans la région de Marikana, se révoltent et réclament un salaire décent. Débordée par la manifestation, la police ouvre le feu et tue 34 d’entre eux. Cela fait bientôt trois ans que les familles des victimes attendent que justice soit rendue. Nos reporters sont retournés sur la colline de Nkaneng, surnommée la "colline de l'horreur".