Accéder au contenu principal
Chercheuses d'avenir

Mayana Zatz, la brésilienne passée maître dans l'art de détecter les maladies rares

Capture d'écran France 24

Depuis 50 ans, Mayana Zatz traque sans relâche les maladies génétiques qui détruisent les muscles avec l'espoir de les soigner. D’origine israélienne, cette chercheuse brésilienne a fondé le Centre du génome de Sao Paulo, à la fois laboratoire de recherche et centre de soins. Sous sa houlette, ses équipes ont assisté près de 16 000 familles et découvert les gènes responsables de plusieurs dystrophies musculaires.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.